Nouakchott,  09/02/2019
Les activités de l'atelier, organisé par la commission nationale pour l'éducation, la culture et les sciences en collaboration de l'UNESCO au profit de 100 jeunes venus des clubs et des écoles affiliés à l'UNESCO sur les dangers de l'extrémisme et le rôle de la propagation de la culture de la tolérance et du dialogue dans paix sociale, ont pris fin samedi dans les locaux du Musée National à Nouakchott.

Les participants à l'atelier qui a duré 4 jours ont rendu publiques des recommandations sur la nécessité de mettre en place une stratégie à contours claires destinée à éradiquer le phénomène, de créer des opportunités d'emplois pour les jeunes dans le but de permettre à ces derniers de jouer leur rôle dans l'éveil de la société, d'intensifier ce genre de sessions et d'organiser des colonies dans chaque wilaya avec la participation de toutes les institutions de la société civile.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le secrétaire général de la commission nationale pour l'éducation, la culture et les sciences, Dr Ismail Ould Chouaib, a indiqué que ces recommandations seront prises en compte et que la commission oeuvrera en coordination avec le gouvernement mauritanien et l'UNESCO pour leur exécution.

Il a précisé que les recommandations de l'atelier se recoupent entièrement avec les préoccupations du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz qui tient à ouvrir la voie devant les jeunes pour qu'ils jouent leur rôle dans l'oeuvre de construction nationale, notamment en ce qui concerne le renforcement de la culture de la tolérance et du dialogue entre les peuples.

Elles s'inscrivent aussi, a-t-il dit, dans le cadre du programme de l'UNESCO visant à créer un cadre approprié pour la propagation de la culture du dialogue entre les peuples et les sociétés, soulignant que les clubs et les écoles affiliés à l'UNESCO assument une grande responsabilité dans la sensibilisation sur ce phénomène.

La cérémonie de clôture de l'atelier a comporté une distribution d'attestations aux participants, en présence de l'expert national qui a supervisé la session, M. Mohamed El Moctar Sidina.
Dernière modification : 09/02/2019 18:31:07