Nouakchott,  28/01/2019
Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a reçu en audience, lundi au palais présidentiel à Nouakchott, la secrétaire générale adjointe de l’ONU, secrétaire exécutive de la commission économique pour l’Afrique ( CEA), Mme Vera Songwe, actuellement en visite en Mauritanie.

L’audience a porté sur les sujets qui intéressent la coopération entre la Mauritanie et les Nations Unies dans les domaines de compétence de la commission économique pour l’Afrique, surtout au plan du renforcement des efforts de développement sur le continent africain.

A sa sortie d’audience, Mme Vera Songwe a déclaré à l’AMI que les Nations Unies sont très reconnaissantes pour tout ce qui est en train d’être fait en Mauritanie dans les domaines du progrès et de la sécurité, notant que le pays est en train aujourd’hui de faire sa revue volontaire des ODD avec le soutien de la commission africaine.

Elle a ajouté : ‘’La commission économique pour l’Afrique travaille avec le gouvernement mauritanien aussi sur le rehaussement du produit intérieur brut. Je pense que cela est important par ce qu’il démontre toute la croissance enregistrée en Mauritanie. Même avec l’effondrement des cours des matières premières, la Mauritanie continue à connaitre une croissance importante.

Mes entretiens avec le Président de la République ont porté aussi sur la question de l’inclusion et de l’inclusion sociale. Avec cette croissance, il faudrait qu’on fasse plus d’efforts pour tous bénéficient des dividendes de la croissance, conformément aux ODD’’, a-t-elle noté

Au sujet de la contribution que la commission économique pour l’Afrique peut apporter à cette inclusion, Mme Vera Songwe a précisé que l’inclusion passe d’abord par l’inclusion de la question genre et que le Président de la République a créé une commission dirigée par le Premier ministre et que cette importante initiative sera soutenue par sa structure.

Elle a ajouté que le Chef de l’Etat va également appuyer le fonds qui est en train d’être mis en place par la commission économique pour l’Afrique.

‘’Il s’agit d’un fonds, qui va aider à renforcer la capacité des jeunes femmes africaines pour voir comment elles-mêmes peuvent être des dirigeantes des fonds d’investissement’’ poursuit-elle.

Au sujet de l’emploi, la présidente de la commission a déclaré avoir abordé avec le Président de la République les questions de l’emploi et de la diversification de l’économie.

‘’Nous sommes aujourd’hui en Mauritanie devant un président et un gouvernement convaincus de l’intégration régionale comme en témoigne le fait que la Mauritanie est l’un des premiers pays à avoir signé les documents de la zone Libre d’Echanges Commerciaux (ZLEC), qui est aujourd’hui la réforme phare du continent.

On voit également que la Mauritanie et le Sénégal travaillent sur l’exploitant du champ gazier Grand Tortue. A la commission économique de l’Afrique nous allons appuyer cette volonté d’intégration régionale par des études de compétitivité et aussi par des études sur l’investissement pour voir comment fédérer les finances domestiques en travaillant peut- être sur les fonds de pensions pour s’assurer que ceux qui ont travaillé beaucoup dans leur vie active bénéficient d’une retraite importante’’ a-t-elle conclu.

L’audience s'est déroulée en présence de M. Moctar Ould Diaye, ministre de l’économie et des finances.
Dernière modification : 28/01/2019 21:17:20