Nouakchott,  20/01/2019
Les olympiades des matières scientifiques pour l'année 2019 ont démarré, dimanche au niveau national, avec la participation de 4700 concurrents issus des 4ème et 7ème scientifique du secondaire pour s'adjuger le Prix du Président de la République dans le domaine scientifique.

Les épreuves se déroulent en trois étapes dont la première est ouverte devant tous élèves des 4ème et 7ème scientifique du secondaire, la 2ème est accessible seulement à 50% des participants à la première étape et qui ont obtenu au moins 5 points et la 3ème est ouverte devant les concurrents ayant obtenu plus de 5 points dont les trois premiers des 4ème année et les trois premiers des 7ème année dans les disciplines des sciences, physique, chimie et mathématiques.

Il n'est pas permis à un concurrent de participer à plus d'une matière.

Pour s’enquérir des conditions du déroulement des olympiades, le conseiller de la ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle chargé de l’enseignement secondaire, secrétaire général par intérim, M. Mahmouden El Ghadi El Adel, s’est rendu dans les centres d’examen ouverts aux lycées de Toujounine I, d’Arafat II et des garçons II.

Sur place, le secrétaire général par intérim a suivi des explications sur les approches suivies en matière de surveillance et de supervision du concours et interviewé les candidats sur la compatibilité des épreuves avec leurs programmes scolaires.

Au terme de sa tournée dans les centres d’examens, M. Mahmouden El Ghadi El Adel a déclaré à l’AMI qu’il s’est rendu dans les centres d’examen dans les premières heures pour constater les lacunes et insuffisances pour les combler le plutôt possible.

Il a ajouté que ces olympiades revêtent une grande importance et donne l’opportunité à l’émulation positive entre les élèves, tout comme elles permettent de rehausser leur niveau d’études dans les domaines scientifiques.

Le secrétaire général a également souligné que l’organisation de ce concours entre dans le cadre des efforts consentis par le département de l’éducation nationale pour la promotion des matières scientifique et stimuler le génie créateurs des postulants et les mieux préparer scientifiquement aux exigences de la mondialisation.

Des compétitions similaires sont organisées dans toutes les capitales des wilayas du pays dans un climat marqué la discipline, l’ordre et la saine concurrence, selon les sources du ministère de l’éducation nationale.

Le secrétaire général était accompagné, au cours de ces visites, par le wali mouçaid de Nouakchott Ouest, du hakem du Ksar et des responsables du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle.

Dernière modification : 20/01/2019 14:25:12