Nouakchott,  17/01/2019
Les relations mauritano-chinoises ont connu un développement continuel au cours de la dernière décennie permettant ainsi la réalisation de plusieurs importants projets économiques dans des domaines vitaux.

Le domaine de la culture n'a pas fait exception à la règle. En effet, les visites des délégations et des missions culturelles se sont intensifiées entre les deux pays, de même que l'organisation de sessions de formation au profit des fonctionnaires du département de la culture.

La coopération entre les deux pays s'est renforcée récemment après les visites effectuées par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz en République Populaire de Chine et dont la dernière en date remonte au mois de septembre 2018.

Dans une rencontre avec le reporter de l'AMI, le directeur de la coopération et des relations extérieures au ministère de la culture, de l'artisanat et des relations avec le parlement, M. Had Maloum ould Baba, a indiqué que la coopération culturelle entre la Mauritanie et la République Populaire de Chine amie a débuté depuis longtemps, se renforçant au cours des années 70 avec la réalisation de la maison de la culture et de la maison des jeunes, soulignant que la salle de la grande maison des jeunes est restée un lieu privilégié pour l'organisation des activités des associations culturelles et celles de la jeunesse comme le théâtre, le cinéma, la poésie, la musique, le folklore et d'autres arts.

Il a ajouté que l'importance des projets culturels réside dans le fait qu'ils encadrent et organisent sous forme d'engagements, ce qui ne pourrait se faire que dans le cadre des conventions, des programmes exécutoires, des mémorandums d'entente et des procès-verbaux sanctionnant les réunions des commissions mixtes, soulignant que c'est ce qui s'est produit effectivement et dans le cadre duquel des acteurs ont été formés dans les domaines des métiers culturels ainsi que des cadres du département à l'institut culturel relevant du ministère chinois de la culture.

Il a en outre noté que des artistes plasticiens ont été envoyés pour exposer leurs travaux à l'institut chinois de Pékin, dans le cadre de l'exposition des forums arabo-chinois et afro-chinois, cela en plus de l'organisation, a-t-il dit, de semaines culturelles.

Il a précisé, à ce sujet, que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, est conscient depuis longtemps de l'importance de la culture qui n'a pas de prix et que sans elle aucune nation ne peut se développer.

C'est pourquoi, a-t-il noté un intérêt particulier lui a été accordé grâce à la création du festival des villes anciennes qui a pour buts, entre autres, de préserver le patrimoine national.

Le directeur de la coopération et des relations extérieures a souligné qu'un programme de coopération culturel entre les deux pays amis pour la période 2019-2021 a été signé et que des articles de ce programme ont été réactualisés, ajoutés ou améliorés par le biais des canaux, précisant que les axes principaux de ce programme portent sur la formation, l'échange d'expériences dans le domaine des beaux arts (cinéma, théâtre, musique, folklore, arts plastiques... ainsi que sur le patrimoine, l'archéologie, les manuscrits, les semaines culturelles et les jumelages.

Il a enfin affirmé que l'évaluation des résultats de la coopération culturelle entre les deux pays est positive et qu'elle exige de suivre rapidement un style plus efficace pour dynamiser les conventions et programmes signés permettant ainsi l'émergence d'une politique plus ouverte favorisant de plus larges perspectives.



Dernière modification : 17/01/2019 14:39:25