Nouakchott,  12/01/2019
L’Union des littéraires et poètes mauritaniens a organisé, vendredi soir, au musée culturel de Nouakchott une soirée culturelle sur le thème : Une littérature au service de la consolidation de l’unité nationale et du rejet de toutes les formes de la haine.

La manifestation a donné lieu à des lectures poétiques en arabe et en langues nationale mettant en exergue les dangers des discours de la haine, de l’extrémisme et du racisme et leurs grave conséquences sur l’individu, la société et même l’ Etat, organe fédérateur et garant de la nation aux plans sécuritaire, économique, social et politique.

Dans son discours pour l’occasion, le président l’union des littéraires et poètes mauritaniens, Dr. Mohamedou Ould Ehdhana, a précisé que la littérature représente l’expression de la situation de toute nation et sa conscience vivante, notant que cela s’explique par l’afflux massif des poètes mauritaniens de tout bord pour prouver leur position appelant à la consolidation de l’unité et au maintien la concorde entre les composantes du peuple mauritanien.

Il a ajouté que le sursaut national du mercredi, dernier, manifesté par une marche citoyenne dirigée par le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a singulièrement démontré que le peuple mauritanien, dans toutes ses composantes, rejette les discours de la haine et de l’extrémisme et déteste leurs auteurs.

Pour le traitement de ce genre de comportements nuisibles et destructifs, M. Ehdhana a recommandé : des propos cléments, des conseils sages et des actes amicaux et cordiaux ayant une incidence affective positive sur le récepteur.

Le président l’union des littéraires et poètes mauritaniens a enfin réitéré l’apport significatif des paroles de la poésie engagée dans la préservation de la cohésion et de la paix sociales.

Les autres intervenants ont unanimement appelé à un acte collectif pour circonscrire le discours la haine et mettre à nu les vraies mauvaises intentions de ses auteurs afin de les mettre sur la voie de la raison et l’intérêt général.

La soirée s’est déroulée en présence des responsables du ministère de la culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement et des éminentes personnalités d’une grande influence sur la scène culturelle et littéraire.

Dernière modification : 12/01/2019 12:31:24