Nouakchott,  09/01/2019
Les participants à la marche de la citoyenneté, organisée mercredi sous les auspices et avec la présence du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, par l’AMI rejettent unanimement toutes les formes d’extrémisme et de haine et s’élèvent comme un seul homme contre tout ce qui est de nature à nuire à la cohésion du peuple mauritanien dont les composantes sociales ont vécu, à travers les âges, unies et solidaires.

Dans ce cadre, Dr Moussa Ould Abdallahi a souligné avoir participé à cette marche avec un ensemble de cadres en guise de rejet du discours de la haine et de l’extrémisme, saluant les réalisations accomplies sous l’égide de Son Excellence le Président de la République dans le domaine du développement durable de façon générale et dans celui de l’ancrage de l’unité nationale et de la justice sociale, de façon particulière.

A son tour, Mme Nouha Mint Saleck a déclaré que les mauritaniens sont appelés aujourd’hui plus que jamais à la préservation du tissu social du peuple mauritanien, indiquant que le peuple mauritanien uni par les valeurs de l’islam, rejette la division et appelle à la tolérance et à l’égalité.

Pour sa part, le Sheikh Lemrabott Ould Mohamed Lemine, secrétaire général de l’association des oulémas a souligné que cette marche nationale vise un objectif noble du point de vue de la charia car elle œuvre à la fraternité et à la cohésion sociales en rejetant la haine, la violence et le fanatisme que tous les messages divins condamnent eu égard au danger que que font courir ces fléaux à l’humanité.

De son côté, Mme Hajjar Sy a exprimé son refus total de toutes les formes de discrimination et de haine entre toutes les couches de la société mauritanienne, soulignant que les mauritaniens vivaient, vivent et vivront toujours en paix, loin de l’extrémisme et de la haine.

Elle a signalé les dangers de l’usage négative des réseaux sociaux par certains destructeurs qui œuvrent à semer les querelles et la division entre les composantes de la société.

Mme Khadija Demba Diallo a, quant à elle, indiqué que la préservation de l’unité nationale doit être dans la mire de la société et que nous devons tous user de tous les moyens pour contrecarrer toutes les velléités de nuisance à cette unité nationale.

Elle a ajouté que la société sait qu’il n’y a de valeur que par la foi, que nous sommes tous des frères de religion et que la Mauritanie est un pays musulman à 100% et son peuple appréhende ce que lui dicte l’islam comme justice, égalité et solidarité entre les gens sans distinction de races ou discrimination.

Abondant dans le même sens, M. Hadrami Ould Weddady a loué la marche nationale du peuple mauritanien toutes composantes sociales confondues contre la haine et les comportements nuisant à l’unité des mauritaniens.

Renchérissant à ce propos, M. Mohamed Salem Ould Moudach a déclaré que cette marche est très importante car elle renforce la cohésion nationale et dissuade tout celui qui entend porter atteinte à celle-ci.

Dans le même sillage, M. Dah Ould Moustapha a souligné qu’il a pris part à cette marche parce qu’elle renforce la solidarité et l’unité du peuple mauritanien uni par une même religion qui rejette en permanence toutes les manifestations de haine et d’extrémisme.

A son tour, M. Abad Ould Khomany a exprimé son soutien pour les orientations du Président de la République et l’intérêt qu’il accorde aux questions nationales notamment à la lutte contre la discrimination et la haine, ajoutant que cette marche doit être le prélude d'une riposte à tous ceux qui œuvrent à nuire à cette unité nationale.
Dernière modification : 09/01/2019 18:33:50