Nouakchott,  13/12/2018
Le rapport sur l’état de la population mondiale 2018 destiné à sensibiliser le public aux questions liées à la population a été lancé, jeudi, à Nouakchott.

La cérémonie d’ouverture a donné lieu à la présentation d’un exposé sur ce rapport et à la discussion des différentes questions soulevées.

S’exprimant à cette occasion, le secrétaire général du ministère de l’économie et des finances par intérim, M. Mohamed Salem Ould Soueilem, a souligné l’intérêt qu’accorde le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, aux questions liées à la population et au développement, en particulier les franges les plus démunies, indiquant que les efforts du gouvernement mauritanien pour élaborer des stratégies de développement sectoriel ont permis de réaliser des progrès significatifs dans la résolution des questions liées à la population.

Il a, par la suite ,expliqué que le lancement du rapport coïncide avec la finalisation de la nouvelle politique nationale en matière de population, prenant en compte, les variables économiques et sociales et permettant de résoudre le problème de la population afin de réaliser le dividende démographique.

Le Secrétaire général a exprimé ses remerciements et sa gratitude à tous les partenaires au développement, en particulier le Fonds des Nations Unies pour le Développement (PNUD), pour ses efforts consentis au profit de la Mauritanie dans les domaines de la population et du développement.

De son côté, le représentant résident de l’UNFPA en Mauritanie, Saidou Kaboré, a souligné l’importance de ce rapport, qui traite des tendances mondiales de la fécondité, mais aussi du choix-ou de l’absence de choix-et de ce que cela signifie pour les femmes, les couples et les perspectives de développement des pays.

Il a, par la suite, expliqué que ce choix consiste à avoir le pouvoir et les moyens de prendre ses propres décisions quant à savoir si, quant et à quelle fréquence avoir des enfants et comment ce pouvoir affecte d’autres choix de vie.

M. Kaboré a enfin loué les efforts consentis par le gouvernement mauritanien dans le domaine de la santé reproductive, indiquant qu’elle est au cœur des priorités nationales avant d’affirmer que l’UNFPA continuera d’approvisionner l’ensemble du pays en produits de santé de la reproduction.

La cérémonie de lancement s'est déroulée en présence des représentants des organismes des nations unies et des organisations de la société civile intéressées par les questions de la population.
Dernière modification : 13/12/2018 18:28:40