Kiffa,  13/12/2018
Les travaux d’un atelier de validation du plan d’action et du budget annuel de la représentation du projet du développement des filières intégrées à Kiffa, relevant du ministère du développement rural, ont démarré, jeudi à Kiffa.

L'atelier, qui dure une journée et réunit des représentants des départements techniques, des associations oasiennes et des coopératives maraîchères dans les wilays de deux Hodhs et de l’Assaba, vise à valider et à prioriser les chapitres de ce budget.

Le Projet de développement des filières intégrées, financé par le Fonds international de développement agricole (FIDA), vise à lutter contre la pauvreté dans les zones fragiles des wilayas susmentionnées, à travers des interventions pour développer les filières maraichère, des produits forestiers non ligneux, de la volaille et des produits laitiers.

Le directeur de cabinet du wali de l’Assaba, M. Barrar Ould Sid Abdellah, a précisé, dans un mot pour la circonstance, que l'implication des acteurs techniques, administratifs, financiers et de tous les acteurs de la lutte contre la pauvreté constitue un pilier essentiel sur lequel le projet construira ses plans et ses stratégies, ce qui lui permettra de jeter les bases d’un développement durable, qui permettra d’éradiquer la pauvreté.

L’ouverture s’est déroulée en présence du hakem de la moughataa de Kiffa, du maire adjoint de sa commune, des représentants du ministère et du coordinateur du projet à Kiffa.
Dernière modification : 13/12/2018 18:11:00