Rosso,  06/12/2018
Le centre pour le dialogue humain relevant du projet "la voix des jeunes au Sahel", a organisé, jeudi à Rosso, un atelier de sensibilisation parachevant la série des dialogues de concertation des jeunes, organisés précédemment dans les wilayas du Hodh Charghi, Trarza, Guidimakha et Dakhlet-Nouadhibou, en plus de celles de Nouakchott.

L’Atelier auquel participent des représentants de toutes les moughataas de la wilaya du Trarza a pour objectif d’identifier les meilleurs moyens pour régler les litiges impliquant les jeunes.

« La jeunesse est le pilier fondamental du développement des Etats en général et de ceux du Sahel en particulier », a affirmé à cette occasion, Le wali adjoint M. Mohamed Vall Ould Mohamed Mahmoud, mettant en exergue l’intérêt accordé par la Mauritanie au dialogue pour favoriser le développement, la formulation des stratégies et les programmes relatifs aux jeunes.

« La Mauritanie a accompagné les activités du projet de la voix des jeunes au Sahel, notamment le dialogue entre les jeunes et les institutions », a-t-il, dit, soulignant la concordance entre les buts dudit programme et les objectifs adoptés par le gouvernement sur instruction de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Mme Nevissa Cheikh Mohamed Houcein, conseillère au sein du projet, a inscrit l’objectif de ce programme, en partenariat avec les jeunes, les autorités, les acteurs et les bailleurs, visant à atteindre les résultats fixés par les jeunes pour cette phase.

Le maire adjoint de Rosso, M. Brahim Vall Mohamed Vall loué quant à lui, l’organisation de cet atelier, dont le lancement s’est déroulé en présence du Hakem de la moughataa de Rosso et du délégué régional de la jeunesse.
Dernière modification : 06/12/2018 20:04:12