Nouakchott,  06/12/2018
Les travaux du sommet extraordinaire des Chefs d'Etat du G5 Sahel ont débuté, jeudi matin au palais des Congrès de Nouakchott en présence du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, du président en exercice du G5 Sahel, Son Excellence Monsieur Issoufou Mohamadou, président du Niger, des présidents tchadien et burkinabé, du ministre de la Défense du Mali représentant le président malien aux travaux de ce congrès, en plus d'autres délégations de pays frères et amis.

L'ordre du jour du sommet axe sur la coordination des interventions des partenaires et des bailleurs de fonds soutenant les pays du G5 Sahel et sur l'examen des projets prioritaires pour le G5 Sahel et qui auront des répercussions positives sur la lutte contre la pauvreté, la création d'opportunités d'emplois et l'intégration de la couche des jeunes dans la vie active ainsi que sur d'autres domaines du développement qui peuvent contribuer au progrès des pays membres du Groupe.

Le congrès de Nouakchott vise à coordonner avec les partenaires et les bailleurs de fonds pour la mobilisation des ressources nécessaires au financement du programme d'investissement prioritaire dans les pays du G5 Sahel, adopté par ces pays pour lutter contre le terrorisme, les groupes armés dans la région du Sahel et pour la réalisation de la stabilité et de la prospérité commune.

La première étape de ce programme s'étendant sur la période 2019-2021 comprend 40 projets sectoriels dont le financement nécessite une enveloppe financière d'un milliard 996 millions d'euros que les pays du Groupe tentent de mobiliser grâce au sommet de Nouakchott.

Le sommet vise aussi à couvrir par le biais des partenaires et des bailleurs de fonds publics et privés du G5 Sahel les besoins nécessaires au financement du programme des investissements prioritaires pour la période allant de 2019 à 2021 estimés à 1,7 milliard d'euros.

Le congrès vise particulièrement à permettre aux 5 pays du G5 Sahel de présenter leur vision et leurs orientations stratégiques de développement à moyen et long terme aux partenaires du groupe et à renforcer le cadre de partenariat traditionnel avec les partenaire bilatéraux et multilatéraux ainsi qu'avec les investisseurs privés pour signer des engagements utiles pour les deux parties.

Le sommet de Nouakchott vise en outre à approfondir les liens avec les partenaires non traditionnels comme les fonds des ressources de souveraineté, les pays émergents, l'enregistrement des engagements de principe des partenaires du G5 Sahel d'accorder le financement nécessaire pour l'exécution du programme d'investissement prioritaire pour la période citée plus haut avant de s'accorder sur un mécanisme de suivi des engagements de financement des partenaires au cours de ce congrès.

Les pays concernés fondent de grands espoirs pour parvenir à des résultats concrets dont une déclaration des partenaires du Groupe sur leur accord de principes de couvrir les besoins de financement du programme d'investissement prioritaire pour la période 2019-2021.

Ce congrès est le deuxième de son genre après celui de Bruxelles qui a permis de mobiliser 414 millions de dollars au profit de la force militaire commune du G5 Sahel.

Le programme du présent congrès comportent des rencontres de travail entre les chefs des délégations, la présentation du programme d'investissement prioritaire avant la visite d'une exposition de photos organisée en marge du sommet et qui reflète différents aspects de la vie des peuples des pays concernés et les plus importants domaines de développement.

Prenant la parole à cette occasion, le président nigérien, président en exercice du G5 Sahel a indiqué que le Groupe a été créé pour relever les défis communs, à leur tête les défis du terrorisme, des organisations criminelles, des problèmes démographiques, de la migration et de la lutte contre la pauvreté.

Il a ajouté que le Groupe a pu en un laps de temps court réaliser de nombreux et importants acquis grâce à la conjugaison des efforts, la coordination des positions et l’action côte à côte avec les différents partenaires.

Le président nigérien a affirmé que le G5 Sahel est déterminé à continuer d’œuvrer pour relever les défis, précisant dans ce cadre que le G5 Sahel a besoin de l’assistance des partenaires pour l’exécution du programme d’investissement prioritaire, à travers le financement et le plaidoyer .

Il a appelé les partenaires à accorder davantage d’appui et d’investissements au Sahel et à contribuer à la stabilisation des pays du G5 Sahel et à leur développement et à travers eux à la prospérité de l’Afrique pour que le continent puisse profiter de ses potentialités.

La cérémonie d’ouverture de la conférence a été aussi marquée par plusieurs interventions des chefs des délégations présents à la rencontre.

La cérémonie d'ouverture du sommet s'est déroulée en présence du Premier ministre, M. Mohamed Salem Ould El Bechir, du ministre d'Etat chargé de mission à la Présidence de la République, du ministre secrétaire général de la Présidence de la République, des membres du gouvernement, du directeur de cabinet du Président de la République, du wali de Nouakchott ouest, de la présidente su Conseil régional de Nouakchott, les chefs des organismes militaires et sécuritaires, les hautes personnalités de l'Etat, les membres du corps diplomatique accrédité à Nouakchott, les représentants des institutions financières, les partenaires et les bailleurs de fonds du G5 Sahel.



Dernière modification : 06/12/2018 15:20:51