Aioune,  25/11/2018
Plus de 300 citoyens au Hodh El Gharbi, victimes de la cataracte et d’autres infections oculaires, dont la plupart des indigents, viennent de bénéficier des opérations chirurgicales leur permettant de retrouver la vision après de longues années de cécité.
Ces opérations ont été exercées dans la période du 20 au 25 novembre par le 60ème camp Nour pour la vision (BIF CARAVAN –FREE –EYE CAMP) dans le cadre d’un partenariat impliquant l’organisation aide direct (Direct Aid), la Banque islamique de développement et la Fondation (Al Basar Fondation).
Le Camp a aussi effectué 1860 consultations et distribué des grandes quantités de verres correcteurs pour une certaine catégorie des malades.
Contactés par le reporter de l’AMI, les habitants de la wilaya ont vivement apprécié cette opération pour laquelle ils ont manifesté de l’engouement.
Il s’agit pour eux, selon certains témoignages, d’une aubaine après avoir perdu l’espoir de retrouver la vision après des périodes s de cécité.
Le camp a été clôturé, dimanche soir au centre hospitalier d’Aioun, capitale du Hodh El Gharbi.
Dernière modification : 26/11/2018 09:44:53