Nouakchott,  29/10/2018
Le Palais des Congrès de Nouakchott a abrité lundi soir la fusion du parti El Wiam démocratique et social dans le parti de l’Union Pour la République (UPR). Cette annonce a été faite lors d’un congrès extraordinaire du parti tenu lundi soir à Nouakchott en présence des délégués des différentes wilayas venus pour l’adoption des recommandations du Conseil national du parti.

Le Conseil national du parti El Wiam avait au cours de sa réunion dimanche soir à Nouakchott adopté la recommandation transmise au congrès et tendant à repositionner le parti sur la scène politique et à l’intégrer dans l’Union Pour la République.

Le président de l’UPR, M. Sidi Mohamed Ould Maham, a, dans son mot de bienvenue en faveur de ce geste, invité toutes les composantes de la classe politique à suivre cet exemple qui ne manquera pas de contribuer à renforcer la démocratie d’une part et à limiter la multitude des formations politiques qui a démontré son échec au cours des dernières élections d’autre part. Il a ajouté qu’il existe des partis politiques menacés de dissolution par la force de la loi.

Le président du parti a informé les congressistes que le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, qui est le leader de ce projet, bénit ce pas vers la fusion.

Il a encore indiqué que ce projet auquel nous appartenons tous et qui a été couronné de succès pendant la dernière décennie, avait eu un impact majeur qui a permis de mener le pays à des rivages sûrs et renforcer le processus démocratique.

M. Sidi Mohamed Ould Maham a loué la sagesse et la maturité qui ont caractérisé le Président du parti ‘’El Wiam’’ ainsi que son choix de la voie du dialogue comme approche politique au lieu de la révolution et de l’exploitation de la vague du printemps arabe, relevant les résultats importants des différents dialogues antérieurs.

Il a dit que le parti UPR est ouvert aux membres du parti El Wiam et que le Congrès prochain sera une occasion pour partager les responsabilités.

A son tour, le président du parti ‘’El Wiam’’, M. Boidiel Ould Houmeid a indiqué que la décision de la fusion met fin au parti El Wiam démocratique et social et fait de ses membres, de ses députés et conseillers municipaux une partie intégrante de l’UPR.

Il a ajouté que l’opération de la fusion s’inscrit dans le cadre de l’étude approfondie des transformations que connait le pays, et des visions communes pour le pays que les deux formations El Wiam et UPR partagent.

Le parti El Wiam, fait-il remarquer, qui a réuni ses adhérents depuis huit ans et demi, partageant beaucoup de succès mais aussi des échecs qui ont contribué à former et enrichir leur personnalité, va participer à la réussite de l’opération d’intégration.

Il a demandé aux anciens militants d’El Wiam de prendre une part active au développement de l’UPR.

Le Président du parti avait auparavant prononcé un mot à l’ouverture du congrès au cours duquel il a passé en revue les réalisations de cette formation ainsi que sa vision politique.
Dernière modification : 29/10/2018 23:33:38