Nouakchott,  24/10/2018
La place de l’espace environnemental et culturel à Nouakchott a abrité
mardi soir le démarrage des activités de la 13eme édition du festival
international du film du court métrage organisée par la maison des
cinéastes mauritaniens en collaboration avec le conseil régional de la
ville de Nouakchott.

Le programme du festival qui dure 5 jours comporte la projection de
films traitant du danger du phénomène du terrorisme sur le
développement économique et social des pays. Il prévoit aussi
l’organisation d’ateliers au profit des jeunes s’intéressant au
cinéma.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le directeur du festival,
M. Ahmed Maouloud Ould Eydé a indiqué que cette édition coïncide avec
la disparition d’un cinéaste « dont nous sommes fiers de l’impact
positif qu’il a laissé sur le monde du cinéma ». Il s’agit, a-t-il
dit, du jeune Brahim Semir qu’Allah le recouvre de Sa Miséricorde.

Au cours de la cérémonie, des prix ont été remis par la présidente du
conseil régional de Nouakchott, Mme Fatimetou Mint Abdel Maleck à des
personnes qui ont innové dans le cinémas au cours de la dernière
décennie et à d’autres qui ont réalisé des films de courts métrages.

L’ouverture de la manifestation s’est déroulée en présence des membres
du conseil régional de Nouakchott, d’un certain nombre de diplomates
et d’un public nombreux.



Dernière modification : 24/10/2018 10:47:02