Nouakchott,  23/10/2018
Les travaux de l’atelier de formation sur la météorologie organisé par l’Office National de la Météorologie (OMM) et l’Agence espagnole de la Météo ont été lancés mardi à Nouakchott.
La rencontre, qui dure quatre jours et englobe des représentants de 15 pays africains riverains de l’atlantique, vise l’amélioration des expertises et des services présentés aux utilisateurs des ports et des océans.
Le secrétaire général du ministère de l’équipement et des transports, M. Sadvi Sidi Mohamed Ould Samba a, dans un mot pour la circonstance, souligné le souci des pouvoirs publics de promouvoir une politique de développement durable qui prend en compte le rôle prééminent des applications de la météo et notamment sur les activités maritimes.
La météorologie est considérée comme le pilier essentiel de promotion des pays développés car elle rationalise les efforts et le temps dans tous les secteurs et au sein des institutions et entreprises dont les activités se basent sur les données de la météo dans la perspective de les adapter avec le changement des conditions climatiques.
A son tour, le directeur de l’Office national de la météorologie, M. Mohamed Batte Ould Cheikh Mohamed El Mamy, a mis l’accent sur l’importance de cet atelier à travers la formation sur l’usage d’internet de la part des prévisionnistes météo, attirant l’attention sur le rôle des différents départements dont les activités sont fondées sur la météo et ses prévisions pour améliorer la pérennité et l’efficacité du développement dans les pays du Sud.
Quant au directeur général de l’Agence espagnole de la météorologie, M. Patrice Lopez, il a réaffirmé l’importance que revêt l’échange d’expertises dans le domaine de la météorologie entre tous les pays qui ont des intérêts liés à ses services.

Dernière modification : 23/10/2018 20:38:39