Nouakchott,  11/10/2018
La journée internationale de la jeune-fille,placée cette année sous le thème: pour une Mauritanie sans mariage d'enfants, a été célébrée jeudi à Nouakchott, par le Ministère des Affaires sociales, de l'Enfance et de la Famille, en collaboration avec l'ONG Internationale World Vision.

L’événement a donné lieu à une campagne de sensibilisation sur les risque du mariage des enfants dont le coup d'envoi a été donné par le secrétaire général du ministère des Affaires sociales, de l'Enfance et de la Famille, M. Mohamed Mahmoud Ould Ahmed Ould Sidi Yahya.

S'exprimant pour l'occasion, Ould Ahmed Ould Sidi Yahya a souligné la Mauritanie vient de parachever une étape cruciale de son histoire contemporaine.
Il s'agit,dit-t-il, d'une décennie décennie des réalisations phares, de la reconstruction et de l’instauration des droits des franges marginalisées’’.

Le secrétaire général a,par la suite, mis en exergue la priorité accordée à l'accès des franges sociales démunies aux services de base, dans le programme du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz,surtout la petite enfance.

Au sujet des réalisations accomplis dans le domaine, M. Ould Sidi Yahya a a rappelé la publication du Code des droits de l'Enfant dont l'absence constituait une barrière importante dans le domaine de la protection de l'enfance et la mise en place d'un Conseil National pour les Enfants,supervisé par un conseiller du Premier ministre.

Il a également évoqué les risques sanitaires liés au mariage précoce et a appelé les organisations de la société civile et tous les acteurs intervenant dans le domaine à participer activement au succès de la campagne nationale de sensibilisation aux dangers du mariage des enfants.

À son tour, Mme Lilian Dodzo, directrice nationale de World Vision en Mauritanie et au Mali, a déclaré que son organisation est disposée à contribuer au lancement officiel de la campagne mauritanienne sans mariage d'enfants.

Elle a ajouté que l'organisation était inspirée par les valeurs selon lesquelles l'enfant est un cadeau précieux et repose sur l'idée que la protection et le bien-être des enfants sont en réalité pour tous.

Mme Lilian Dodzo a souligné l’important rôle joué par le gouvernement mauritanien, par l'intermédiaire du ministère des Affaires sociales, de l'Enfance et de la Famille, en vue de garantir le bien-être à tous les enfants du pays.

Le lancement de la campagne s’est déroulé en présence des secrétaires généraux des ministères des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel et de la Justice ainsi que du commissaire adjoint aux Droits de l’Homme et de l’Action humanitaires et d’autres personnalités.

Dernière modification : 11/10/2018 21:08:30