Nouakchott,  09/10/2018
Les travaux de l’atelier national de concertation organisé par le ministère de l’environnement et du développement durable en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour l’élaboration du 6ème rapport de la Mauritanie sur la biodiversité ont démarré,mardi à Nouakchott.

Cet atelier, qui dure une seule journée, a pour objet de faire connaître les potentialités nationales dans le domaine de la biodiversité et de s’informer sur les étapes franchies par la Mauritanie en matière de mise en œuvre de la convention des Nations Unies dans ce domaine en plus de la collecte des informations disponibles sur la biodiversité en vue de parvenir à intégrer ce thème dans le plan national de l’environnement et la stratégie nationale de développement durable.

M. Bouh Ould Yahya, directeur administratif et financier du ministère de l’environnement et développement durable, secrétaire général par intérim du département, a précisé que la biodiversité est l’eau que nous buvons, la nourriture que nous consommons et les médicaments avec lesquels nous nous traitons. Cela fait partie de notre patrimoine culturel, relevant que l’objectif des rapports nationaux sur la biodiversité est de répondre, de manière appropriée, à la détérioration de cette biodiversité et un moyen imposant aux États d’évaluer les progrès réalisés.

Il a ajouté que le rapport national évalue la situation de la diversité biologique et apporte des informations relatives à l’intégration de sa préservation dans les stratégies et les plans de développement, indiquant que notre pays dispose d’importantes potentialités continentales, côtières et maritimes en matière de biodiversité et comporte des sites et des paysages remarquables dont certains ont une valeur culturelle et historique.

Pour sa part, le Représentant Résident adjoint du PNUD en Mauritanie a indiqué que la convention des Nations Unies sur la biodiversité est un traité juridiquement contraignant et à caractère scientifique qui fixe les trois objectifs relatifs à la conservation de la diversité biologique, à l’utilisation durable de la diversité biologique et au partage juste et équitable des avantages découlant de l’utilisation des ressources génétiques.

Il a ajouté que ce 6ème rapport national traduit l’engagement de la Mauritanie en tant que partie de la convention des Nations-Unies sur la diversité biologique et s’attelle à faire ressortir les progrès opérés sur la voie de l’atteinte des objectifs fixés, soulignant que l’élaboration de ce rapport s'est faite dans un contexte marqué par la préparation et la validation d’une nouvelle et ambitieuse stratégie dite de croissance accélérée et de prospérité partagée 2016-2030.
Dernière modification : 09/10/2018 19:29:05