Atar,  11/09/2018
Les travaux d'une journée de concertation sur la création d'un espace de concertation pour les acteurs agricoles dans la wilaya de l'Adrar ont débuté, mardi à Atar.

Cette manifestation est organisée par le projet d'appui régional à l'initiative d'irrigation au Sahel financé par la Banque Mondiale.

Les participants à la rencontre ont écouté un exposé détaillé se rapportant à la question, suivi par de riches débats sur l'élaboration des plans d'action et la définition des priorités d'irrigation au niveau de la wilaya de l'Adrar.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le wali de l'Adrar, M. Cheikh Ould Abdallahi Ould Wah, a insisté sur l'importance du projet qui intervient, a-t-il dit, conformément à une nouvelle approche basée sur la gestion des connaissances, ce qui permettra de définir les priorités d'intervention au niveau régional et de poser les problèmes objectifs du secteur agricole dans la wilaya.

Il a noté que cet espace de concertation constituera le point de rencontre entre la wilaya et le projet grâce à la mise en place d'un plan d'action et à son exécution dans le but d'en faire profiter les agriculteurs de la wilaya et d'appuyer le développement local.

Pour sa part, M. Hamahoullah Ould Beibata, directeur de la communication et de la gestion des connaissances au sein du projet, a indiqué que la création d'un espace de concertation en Adrar est la 4eme étape au niveau national après la création des espaces du Trarza, du Brakna et du Tagant.

Il a ajouté que cet espace vise à sensibiliser l'administration, les services techniques, les coopératives et les associations de la société civile intervenant dans le domaine sur l'approche de la gestion des connaissances visant l'appui des capacités, l'analyse, l'organisation, la documentation et la vulgarisation des informations dans le but de développer l'irrigation et de résoudre les problématiques s'y rapportant au niveau régional.

La journée de concertation s'est déroulée en présence du hakem de la moughataa d'Atar, des chefs des services régionaux, du responsable du suivi et de l'évaluation dans le projet, d'un expert en irrigation dans les zones pluviales et du délégué régional de l'Agriculture au Tagant.
Dernière modification : 11/09/2018 20:54:09