Nouakchott,  21/08/2018
Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a effectué, mardi matin, la prière de la fête de l'Aïd Al Ad’hâ dans l’enceinte de la Mosquée Ibn Abass à Nouakchott.

A son arrivée à la mosquée, le Président de la République a été accueilli par le Premier ministre, Monsieur Yahya Ould Hademine, le ministre de la Justice, M. Dia Moctar Malal, par intérim ministre des Affaires islamiques et de l’Enseignement Originel, l’imam Ahmedou Ould Lemrabott Ould Habibourrahmane, le wali de Nouakchott ouest, le vice-président de la Communauté Urbaine de Nouakchott, le Hakem et le maire du Ksar.

La prière a été dirigée par l’imam de la Grande Mosquée de Nouakchott, en présence des membres du gouvernement,des présidents des institutions constitutionnelles,des chefs d'état-majors des forces armées et de sécurité,des hautes personnalités de l'Etat, du corps diplomatique islamique accrédité en Mauritanie et d’un important public de fidèles venant des différents quartiers de la capitale Nouakchott.

Dans son prêche (Khoutba), l'imam a rappelé la grâce d’Allah Le Tout-Puissant, glorifiant l’œuvre du Messager d’Allah, le prophète Mohamed paix et les bénédictions soient sur Lui et ses compagnons.

Il a dit que ceux qui n'aimaient pas les compagnons du Messager d'Allah (paix et bénédictions d'Allah sur lui) sont considérés hostiles et opposés à la parole d'Allah dans le Saint Coran.

L’imam a rappelé l’importance et la symbolique de ce jour, jour du grand hadj, jour de lapidation de la Jamra d’Al-Aghaba et jour du sacrifice.

Il a ensuite abordé la question de l'"oud'hia" (mouton du sacrifice), indiquant qu’il s’agit d’une sunna confirmée, insistant sur ses caractéristiques et la nécessité de veiller à ce qu’elle soit physiquement indemne de tous les vices.

Dans son prêche, l’imam Ahmedou Ould Lemrabott a fait référence à plusieurs hadiths faisant état du caractère religieux de l'oud'hia, indiquant que c'est pas une obligation, mais que cela constitue une sunna bien recommandée pour ceux qui en ont les moyens.

Il a par ailleurs précisé que l'oud'hia doit avoir lieu après la prière et après l'accomplissement de ce rite par l’imam, rappelant que l’on peut effectuer ce sacrifice tout au long des trois journées (9-10 et 11 Dhil Hija).

L’Imam a également appelé à l’unité des musulmans et au contrôle du comportement pendant la campagne électorale en cours, en observant les règles de la charia.

Il a par ailleurs appelé les candidats à œuvrer aux réformes devant améliorer les conditions de vie des citoyens.

L’imam Ahmedou Ould Lemrabott a enfin, recommandé la préservation des acquis de notre pays, au premier rang desquels les institutions assurant la sécurité et la stabilité du pays ainsi que les réalisations opérées dans le domaine religieux.
Dernière modification : 22/08/2018 18:01:18