Kiffa,  15/08/2018
Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a posé, mercredi matin à l'ouest de la ville de Kiffa la première pierre du projet d'approvisionnement de cette ville en eau potable à partir du champ de Negatt, situé à 25 kilomètres à l'Ouest de Kiffa.

Le Président de la République a coupé le ruban symbolique, donnant ainsi le coup d'envoi aux travaux d'exécution des travaux pour la réalisation de cet important projet avant de dévoiler la plaque commémorative.

Il s’est aussi informé sur les données relatives au projet avant d’écouter des explications qui lui ont été données sur les étapes d’exécution du projet et les répercussions positives de ce dernier dur le problème de l’eau au niveau de la ville.

Les travaux ont débuté dans le projet partant des 16 forages se trouvant dans la localité de Negatt avec une capacité de production de 150 m3 par /h qui seront raccordés à une station de traitement, l’eau devant ensuite être pompée dans un château d’eau, d’une capacité de 200 m3 avant la distribution à travers les réseaux d’adduction dans la ville.

Le coût du projet atteint 125 millions d’ouguiyas (nouveau). La durée des travaux est, elle, de six mois.

Après la réalisation du projet, la consommation de la ville de Kiffa en eau potable passera de 1245 tonnes d’eau par jour à 3600 tonnes par jour.

A cette occasion, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M.Yahya Ould Abd Dayem a souligné que la pose de la première pierre du projet du renforcement du réseau d’eau potable de la ville de Kiffa à partir du champ Negatt va augmenter la production d’eau dans cette zone qui souffre d’un remarquable manque d’eau potable.

Il a indiqué que 1100 réseaux et 650 puits équipés au profit de 1200000 habitants ont été réalisés faisant passer la couverture en eau potable de 44% en 2008 à 70% en 2018 et qu’au cours de la même période la couverture dans le domaine de l’assainissement est passée de 20% à 65%, soulignant que le peuple mauritanien se réjouit de ces acquis qui sont le fruit d’une vision de développement qui a concerné tous les aspects de la vie socio-économique transformant le visage du pays en un temps record et se répercutant de façon concrète sur les conditions de vies des franges les plus fragiles de la population.

Il a ajouté que la ville de Kiffa fait face depuis sa fondation un déficit nappes phréatiques qui se sont raréfiées à cause de la faible pluviométrie des dernières années.

Le ministre a dit que le gouvernement pour faire face à cette situation qui se pose avec acuité a mené des études hydrologiques et géologiques qui ont abouti à l’adoption d’un programme d’urgence pour combler ce déficit en eau potable à partir du champ de Negatt qui permettra d’augmenter la production de 2400 m3/J.

Auparavant, Mme El Alya Mint Menkouss, maire de Legran a prononcé au nom des habitants de sa commune un mot de bienvenue dans lequel elle a indiqué que la pose de la première pierre de ce projet par le Président de la République en personne s’ajoute aux importantes réalisations que connaissent les divers domaines comme la santé, les infrastructures de base, l’enseignement, l’accès à l’électricité et à l’eau.

Elle a ajouté que les habitants expriment leur reconnaissance pour cette réalisation qui va mettre fin à leurs longues souffrances résultant de la soif et que le projet aura un impact positif sur l’amélioration leurs conditions de vie, demandant par la même occasion au désenclavement des localités relevant de la commune de Legran.

Sur son itinéraire, le Président de la République avait fait l’objet d’accueils populaires de la part des habitants des localités et communes avoisinantes de cette zone exprimant leur reconnaissance pour l’intérêt que Son excellence accorde aux franges pauvres et à leur accès aux services de base.

Le Président de la République a été accueilli à son arrivée dans la localité de Negatt par le ministre de l'hydraulique et de l'assainissement; M. Yahya Ould Abd Dayem, le Chef d'Etat-major général des Armées, le général de division Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed, le représentant du génie militaire, le directeur général de la SNDE, le hakem de la moughataa de Kiffa, le maire de la commune de Legran et plusieurs responsables du ministère de l'hydraulique et de l'énergie.
Dernière modification : 15/08/2018 13:09:48