Nouakchott,  14/08/2018
Les ateliers de sensibilisation et de formation sur le Fonds vert pour le climat: opportunités et mécanismes, organisés par le ministère de l'environnement et du développement durable en collaboration avec Fonds vert pour le climat, au profit des représentants des secteurs public et privé et des organisations de la société civile, ont débuté mardi à Nouakchott.

Les ateliers de trois jours comprennent des exposés présentés par des experts nationaux et étrangers sur le Fonds, ses objectifs et ses domaines d’intervention.

S’exprimant à cette occasion, le ministre de l'Environnement et du Développement durable, Amédi Camara, a souligné que notre planète est confrontée à de grands défis, préjudiciables au développement économique et social futur de l'humanité, notamment pour les pays en voie de développement comme la Mauritanie.

Le ministre a par la suite précisé que la communauté internationale s'est mobilisée pour relever ce défi croissant à travers la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) pour la création du Fonds vert pour le climat comme outil de financement pour atteindre les objectifs généraux de la Convention, notamment celles relatives à l'accord de Paris signé en 2015 à l'occasion du Sommet de la Terre 21.

Il a noté que la Mauritanie, en application des directives de Son Excellence le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, avait pris une initiative dynamique pour lutter contre le changement climatique en signant l’Accord de Paris et en participant activement aux événements internationaux liés à cette problématique.

Le ministre de l'Environnement et du Développement durable a exhorté les participants à redoubler d’efforts pour optimiser leurs capacités dans le domaine des activités financières liées à l'environnement, avant de remercier tous les partenaires techniques et financiers de la Mauritanie qui ont exprimé leur volonté de soutenir la Mauritanie dans sa lutte contre les effets négatifs du changement climatique.

Pour sa part, Mme Wang Wafa Sahili, consultante au sein du Fonds vert pour le climat a souligné que le Fonds est prêt à accompagner les efforts du gouvernement mauritanien pour réduire l'impact des changements climatiques et lutter contre la désertification, louant l’excellence du partenariat entre la Mauritanie et son organisme.

La cérémonie d'ouverture a eu lieu en présence du ministre délégué auprès du ministre de l'économie et des finances chargé du budget, des représentants de plusieurs partenaires au développement, des élus et d'autres personnalités.
Dernière modification : 14/08/2018 14:59:55