Néma,  13/08/2018
La wilaya du Hodh Charghi, avec population de 430.668 habitants (RGPH 2013) compte 7 moughataa : Néma, Bassiknou, Djigueni, Oualata, Amourj et Timbedra, ainsi que des Chefs d’arrondissements et de nombreuses communes.

Le Hodh Charghi a bénéficié aussi, à l’instar des autres wilayas du pays et avec l’arrivée au pouvoir de Son Excellence le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz en 2009, de nombreux et importants projets d’infrastructures.

En effet, l’Etat a injecté plus de 100 milliards ouguiyas dans des projets économiques relevant de cette wilaya qui a eu également sa part en matière de réalisation de projets de développement au cours des dix dernières années, particulièrement dans les domaines de l'éducation, de la santé, de la sécurité, des infrastructure et autres ...).

Outre les gigantesques projets de Dhar et de l’usine de lait et de ses dérivés, la wilaya du Hodh Charghi a connu l’exécution de nombreux projets :

La Route Néma-Bassiknou- Fassala, composée de trois tronçons à savoir Néma-Bangou de 65 km, qui a été achevé ; Bangou-Bassiknou de 175 km et Bassiknou- Adoueinkar à Fassala de 70km. Les travaux se rapportant aux deux derniers tronçons ont déjà commencé. Le gouvernement malien reliera cet axe à son réseau routier à travers la route de Nampala.

Les Pouvoirs Publics mauritaniens ont construit par ailleurs, au cours de cette période, des édifices administratifs dont on cite ici à titre d’exemple, les projets de reconstruction des bureaux de la moughataa, de la gendarmerie, de la police, du centre de santé, du collège et du nouveau lycée.

Une école de santé publique a été également ouverte, pour la première fois à Néma. Cette école a organisé en 2015 une cérémonie consacrée à la sortie de la seconde promotion d’infirmiers d'Etat et de la troisième promotion d’infirmiers médico-sociaux, parvenant à offrir 300 bancs d’étude pour les élèves-infirmiers médico-sociaux et sages-femmes, qui poursuivent actuellement leur formation.

Il faut souligner par ailleurs la réalisation d’un lycée technique à Néma, à qui revient le privilège d’avoir formé des dizaines de techniciens dans le domaine de l'informatique, de l'électricité, du commerce et d'autres spécialités dont l'État a besoin.

Le projet de construction de l'hôpital de Néma, réalisé par l’AMEXTIPE au profit du ministère de la Santé, d’un coût de 1,6 milliard ouguiyas, mobilisés sur fonds propres de l’Etat mauritanien, a été également lancé, comme d’ailleurs, le projet de construction des annexes de la nouvelle ville, en l’occurrence N’Beiket- Lahouach, capitale de la moughataa de Dhar.

Douze (12) édifices administratifs environ ont été construits dans cette ville dont les locaux de la moughataa, la résidence du Hakem, une école primaire formée de 6 classes, de 3 édifices et d’une résidence pour le personnel enseignant, d’un dispensaire, des bureaux pour l'état civil, la police, d la gendarmerie, les douanes, les services vétérinaires, en plus de logements pour les travailleurs, afin de les inciter à venir dans cette zone.

Au plan hydraulique, la ville de N’Beiket Laouach est dotée de deux pompes assurant l’accès à l'eau potable aux habitants et dont l’une est exploitée pour le compte du projet maraîcher et de la ferme pilote, sise sur une superficie arable de 300ha.

Le gouvernement a assuré par ailleurs le branchement de la majorité des habitants aux réseaux d’eau et de l’électricité.

Au plan routier, une piste stabilisée longue de 120 km, reliant Néma à Mbeiket Lahouach, à laquelle, il faut ajouter le projet de la route Djigueni- Eouïnatt Zbel.

Au plan des infrastructures pédagogiques, le nombre des établissements primaires dépasse la centaine. La construction d’un lycée des filles à Djigueni est considérée aussi comme un important projet, en raison de l’intérêt accordée par Son Excellence le Président de la République à la condition féminine.

Un lycée d’excellence a été construit aussi à Néma et plusieurs autres établissements relevant de communes diverses ont été rénovés et réhabilités.

Vingt points de santé sont également opérationnels au niveau de cette moughataa, où les infrastructures routières jouent un rôle important dans le développement du commerce, allègement des coûts de production, la compétitivité de l'économie nationale et l’accès aux zones rurales éloignées.

L’aéroport de Néma a fait quant à lui l’objet d’une mise à niveau et d’une modernisation, permettant ainsi à cette infrastructure aéroportuaire d’accueillir les divers types d’aéronefs.

Douze (12) km de routes urbaines ont été construites par ailleurs à Néma.

La Société Mauritanienne de l’Electricité (Somelec), a joué enfin, pour ce qui la concerne, un rôle important dans le branchement des habitants de la wilaya à l’électricité ; ce qui a permis aux populations d’exercer de nombreuses Activités Génératrices de Revenus (AGR),

Mohamed Vall
Dernière modification : 13/08/2018 11:53:48