Nouakchott,  10/08/2018
Dans son concept général, la sécurité routière a pour objectif d’adopter tous les plans, stratégies, procédures et programmes préventifs visant à réduire les accidents de la route afin d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens et de préserver la sécurité du pays.

La sécurité routière est devenue, de plus en plus, un défi majeur dans les grandes villes du monde en raison du trafic croissant, de l'augmentation du nombre de voitures et de la vitesse sur les routes. Ainsi, les autorités compétentes doivent envisager des traitements sérieux et des solutions urgentes pour sauver des vies et des biens.

Dans ce contexte, le directeur général des transports terrestres, M. Mohamed Mahmoud Dibba, a précisé que le gouvernement mauritanien a récemment relancé la stratégie nationale de sécurité routière, qui repose sur l’appui institutionnel de la direction du transport routier afin d’élaborer les textes juridiques relatifs à la régulation de la circulation, la création des conseils régionaux de sécurité routière et les arrêtés d’application du code de la route.

Il a passé en revue les campagnes de sensibilisation organisées au profit des conducteurs, des gestionnaires des auto-écoles, des services de sécurité (Gendarmerie, Police et Groupement Général pour la Sécurité Routière (GGSR)), autour de la gravité des accidents de la route et de la sensibilisation des autorités sécuritaires afin qu’elles sensibilisent les conducteurs aux endroits où il y a un obstacle qui les met en danger.

Il a souligné la volonté des pouvoirs publics de trouver une solution aux problèmes de transport et aux accidents qui en résultent en créant l'Autorité nationale des transports terrestres, chargée d'organiser le transport pour assurer la qualité de ce service et sa sécurité, l'implication des acteurs du secteur dans sa gestion, où l'Autorité a mis en place plusieurs stations routières et la régulation du trafic dans la capitale.

Le directeur a indiqué, en outre, que la stratégie de sécurité routière s'inscrit dans le cadre de nos engagements internationaux, de la résolution 64/255 de l'Assemblée générale des Nations Unies proclamant la période. 2011-2020 Décennie d'action pour la sécurité routière, et au Plan d'action africain pour cette décennie approuvé par le Conseil des ministres des transports.

Et le directeur d’expliquer que la sécurité routière exige la mise en place de systèmes et le développement de nouveaux mécanismes de financement de la sécurité routière par le biais d’un fonds destiné à développer les transports, améliorer la gouvernance routière et intensifier les campagnes de sensibilisation des conducteurs et usagers de nos réseaux routiers.
Dernière modification : 10/08/2018 18:06:27