Nouakchott,  19/07/2018
Les travaux d’un séminaire sur le renforcement de l'autonomisation des femmes en fonction de leur part du dividende démographique , organisé par le ministère des affaires sociales de l’enfance et de la famille, ont démarré, jeudi à Nouakchott

Le programme comprenait des interventions sur les perspectives d'avenir des programmes d'autonomisation des femmes et la promotion de leur accès à des postes dans divers départements.

Prenant la parole à cette occasion, le conseiller technique au ministère des affaires sociales de l’enfance et de la famille, M. Mohamed Ould Ely Telmoud, secrétaire général par intérim a indiqué que l’autonomisation de la femme et le dividande démographique est une condition sine qua non pour un développement équilibré et durable, et est une caractéristique remarquable de la modernité.

Il a ajouté que le programme électoral du Président de la République, M. Mohamed Ould Abdel Aziz, accorde un intérêt particulier à l'autonomisation des femmes, en augmentant le niveau de représentation dans les circonscriptions électorales, en leur accordant d'importants portefeuilles ministériels et en soutenant la scolarisation des filles.

‘’De nombreuses mesures ont été prises en faveur de la discrimination positive à l'égard des femmes, améliorant ainsi leur accès aux postes de décision’’ a-t-il ajouté.

L’ouverture s’est déroulée en présence de Mme Coumba Kaoulou Seck ambassadrice de bonne volonté de l’ONU.
Dernière modification : 19/07/2018 15:52:26