Nouadhibou,  18/07/2018
La ville de Nouadhibou a abrité mercredi un atelier de sensibilisation sur les missions et les attributions du mécanisme national de prévention de la torture(MNP) au profit des procureurs de la République, des présidents des tribunaux et des officiers de la gendarmerie, de la police et de la garde nationales ainsi des régisseurs des prisons de Nouadhibou .

Organisé par le MNP avec le concours du Haut-Commissariat des Nations –Unies pour les Droits de l’Homme, l’atelier, d’une journée, a pour but de vulgariser les missions et les attributions du mécanisme national de prévention de la torture, les lois en rapport avec celles-ci et les voies et moyens de coopération pour la mise sur pied d’un cadre national exhaustif de prévention de la torture et des traitements dégradants dans les lieux de détention.

Supervisant l’évènement, le président du MNP, Dr. Mohamed Lemine Ould Haless, a vivement apprécié les avancées réalisées par la Mauritanie ces dernières années sur la voie de la promotion des Droits de l’Homme et dans le domaine de la prévention de la torture dont la création du MNP constitue la preuve tangible.

Il a ajouté que l’institution du MNP constitue un évènement pionnier dans la sous-région, qui illustre la détermination de l’Etat à honorer ses engagements dans le domaine de la protection des Droits de l’Homme (DH) de manière générale et de la prévention de la torture, en particulier.

Au nom du Haut-Commissariat des Nations –Unies pour les Droits de l’Homme en Mauritanie, Mme Mariata Kane, a précisé que le MNP, créé il y’a deux ans, témoigne du respect par la Mauritanie de ses engagements dans le domaine des DH et son souci de renforcer davantage son arsenal de prévention de la torture.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du wali mouçaid de Nouadhibou, de l’adjoint du hakem et le maire adjoint de la commune de Nouadhibou.
Dernière modification : 18/07/2018 17:42:37