Nouakchott,  17/07/2018
La commission technique de coopération douanière mautitano-algérienne a tenu, mardi à Nouakchott, une réunion consacrée à l'examen des relations de coopération existant entre les deux pays frères dans le domaine douanier.

Cette rencontre qui s'inscrit dans le cadre des recommandations issues de la grande commission mixte de coopération mauritano-algérienne a pour but d'examiner les mesures permettant aux deux parties de rendre disponible une gestion minutieuse du mouvement des personnes et des biens et d'empêcher les opérations de trafic dans les zones frontalières entre les deux pays.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le directeur général des Douanes, le général de division Dah Ould Hamady Ould El Mamy a affirmé que les dirigeants des deux pays, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz et Son Excellence Monsieur Abdel Aziz Bouteflika, les deux gouvernements et les deux peuples frères mauritanien et algérien aspirent à impulser les relations de coopération existant entre les deux pays dans tous les domaines et à accroître les échanges entre les deux parties.

Il a en outre insisté sur la nécessité d'une coopération étroite entre les secteurs douaniers des deux pays pour que le passage terrestre frontalier Hassi 75 qui sera ouvert très bientôt soit l'unique passage pour toutes les marchandises dans le but d'éviter toutes les formes de trafic quelle que soit leur source et leur destination.

Il a ajouté que la Mauritanie fournira le maximum d'effort pour remplir ses engagements en la matière et qu'elle compte sur l'expérience algérienne pour faire tout ce qui est de nature à préserver l'économie dans chacun des deux pays et à veiller sur la sécurité des deux peuples frères en leur évitant les conséquences du trafic et des crimes organisés transfrontaliers.

Pour sa part, le directeur général de la douane algérienne, M. Varough Bihmeid, s'est dit heureux de se trouver en Mauritanie, sa deuxième patrie, qu'il visite pour la première fois, avant de remercier la direction des douanes mauritaniennes pour l'hospitalité généreuse qui démontre l'authenticité de ce pays hospitalier, a-t-il dit.

Il a ajouté que cette rencontre qui s'inscrit dans le cadre des recommandations de la grande commission mixte qui a appelé à une réunion de la commission de coopération douanière commune pour faciliter les échanges commerciaux, d'une part et assurer le contrôle douanier sur les échanges qui dépassent actuellement les 50 millions de dollars par an, d'autre part, soulignant que ces échanges sont appelé à se développer, surtout après l'inauguration très prochaine du passage terrestre frontalier Hassi 75.

Il a précisé que le premier but de l'ouverture de de ce passage frontalier est de dynamiser le mouvement des échanges commerciaux et la circulation des personnes, répondant ainsi aux aspirations des deux peuples frères mauritanien et algérien en matière de complémentarité et de coopération dans l'intérêt des deux parties.

Ont assisté à la rencontre, du côté mauritanien, un certain nombre de responsables des directions centrales des douanes et du côté algérien, de l'ambassadeur algérien SEM Nour Dine Khandoudi, M. Ahmed Nekrouf, ministre conseiller à l'ambassade d'Algérie en Mauritanie et M. Barjoum Hakim, directeur des études à la direction générale des douanes algériennes.
Dernière modification : 17/07/2018 17:13:15