Boghé,  16/07/2018
Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a donné, lundi matin, à partir de la ferme pilote de la plaine de Boghé, le coup d’envoi de la campagne agricole 2018-2019.

A l’entrée de la ferme, le Président de la République a été accueilli par la ministre de l’Agriculture, Mme Lemina Mint El Ghotob Ould Momma, entourée de plusieurs collaborateurs.

Le Président de la République a écouté des explications présentées par les responsables du secteur agricole sur la situation agricole, sur les étapes franchies dans ce domaine et sur les efforts entrepris par l’État sur la voie de la réalisation de l’autosuffisance alimentaire.

Il a suivi également un exposé technique sur les travaux de réhabilitation effectués au niveau du casier pilote de Boghé sur une superficie de 800 ha pour un montant de plus de 83 millions N-UM.

Pa la suite, le Président de la République a procédé à l’ouverture du canal irrigant ce casier pilote de la plaine donnant ainsi le signal du lancement de la campagne agricole 2018-2019.

Prenant la parole à cette occasion, la Ministre de l’Agriculture, Mme Lemina Mint El Ghotob Ould Moma, a précisé que le déplacement du Président de la République à Boghé pour superviser le démarrage des campagnes agricoles traduit de façon sincère la priorité qu’il n’a cessé d’accorder à la sécurité alimentaire des citoyens, à travers la création des conditions favorables à l’amélioration de la production agricole nationale.

Elle a ajouté que les stratégies tracées par le Président de la République ont permis au pays d’occuper, au plans régional et continental, une place d’avant- garde en matière d’application de la déclaration de Malabo relative au programme global de développement agricole en Afrique, tout comme elles ont permis à la ministre de l’agriculture d’obtenir le titre de la ‘’ personnalité économique arabe pour l’année 2017’’ au regard d’importantes réalisations structurelles opérées dans le secteur agricole.

Elle a rappelé les mesures prises au cours de la campagne agricole écoulée 2017/2018, notamment dans les domaines de la lutte contre les ravageurs agricoles, l’assainissement et l’approfondissement des axes d’eau, la réhabilitation et la construction des barrières et barrages, l’approvisionnement du marché en engrais et en herbicides à des prix subventionnés, en plus de la mise à disposition des financements par le crédit agricole mauritanien et la distribution des grandes quantités de semences aux agriculteurs dans les zones pluviales et l’appui aux coopératives maraîchères par la fourniture des intrants agricoles.

La ministre a souligné que ces mesures ont permis la culture d'une superficie totale de 54116 hectares, dont 27 mille hectares au cours la saison pluviale dernière et le reste au cours de la campagne estivale, ce qui représente 138% des objectifs fixés, estimés à 39106 hectares, notant que la production brute a été estimée à 292227 tonnes, ce qui représente 149% des objectifs fixés, estimés à 195530 tonnes.

Elle a expliqué que la campagne agricole actuelle se caractérise par l'achèvement de la construction du canal d’Aftout Sahili et l’aménagement d'un certain nombre de fermes villageoises, soulignant que des mesures pratiques ont été prises pour assurer le bon déroulement de cette campagne.

Elle a révélé l’exploitation, au cours de cette campagne, d’une superficie irriguée de 67 000 hectares de riz, dont environ 36 000 au cours de la campagne pluviale et le reste au cours de la campagne estivale, avec un rendement moyen de 2,5 tonnes par hectare et une production de 348 400 tonnes de riz brut.

La ministre a indiqué qu’environ 245 000 hectares de céréales conventionnelles seront cultivés au niveau semi-pluvial avec une production brute estimée à 139 277 tonnes.

Auparavant le maire de la commune de Boghé, M. Dia Hamidi Hachimiyou, avait souhaité la bienvenue au Président de la République et à la délégation qui l'accompagne, soulignant que sa supervision personnelle du lancement de la campagne agricole pour la saison 2018/2019 à partir de la commune de Boghé témoigne de l’attention qu’il accorde à la population de la commune, en particulier, et aux habitants de la moughataa en général.

Il a par la suite souligné que l'année dernière a connu un déficit pluviométrique affectant les agriculteurs de cette moughataa, notant que tout le monde sait que le Président de la République a personnellement apporté des solutions pratiques aux problèmes aigus auxquels sont confrontés les citoyens.

Pour sa part, M. Dia Adma Oumar, président de la Fédération nationale des agriculteurs, a salué les réalisations accomplies lors de la dernière campagne agricole et s'est félicité des mesures prises par les autorités compétentes sur instructions suprêmes du Président de la République pour le succès de la campagne agricole en cours.

Il a ensuite passé en revue les réalisations accomplies dans un laps de temps sous la direction du Président de la République dans le domaine des infrastructures en général et dans les aspects directement liés aux agriculteurs en particulier.

Il a parlé du remboursement des prêts agricoles pour assurer la durabilité du processus agricole, appelant à fournir davantage d’efforts pour promouvoir cette moughataa, qui constitue un réservoir de la diversité culturelle de la wilaya du Brakna et d'autres régions.

Il a enfin appelé à la formation d'un comité de gestion des infrastructures agricoles qui ont été achevés en faveur du citoyen pour assurer davantage de transparence de rentabilité, soulignant l'importance de se concentrer sur la diversification agricole afin de faciliter la commercialisation du produit national.

La cérémonie de lancement de la campagne s’est déroulée en présence de membres du gouvernement, du directeur de cabinet du Président de la République, du wali du Brakna, de la délégation d’accompagnement du Président de la République, de plusieurs responsables du ministère de l’agriculture et des membres de la fédération nationale des agriculteurs.
Dernière modification : 16/07/2018 15:04:26