Kaédi,  12/07/2018
Les travaux d'un atelier de sensibilisation sur les missions et les prérogatives du mécanisme national de prévention de la torture, organisé par le mécanisme en collaboration avec la représentation du haut commissariat des Nations Unies pour les Droits de l'homme en Mauritanie, ont débuté, jeudi, dans la ville de Kaédi.

Participent à cet atelier, les procureurs de la République, les présidents des tribunaux, des officiers de la gendarmerie, de la police et de la garde nationale et les régisseurs des prisons dans les wilayas du Brakna, du Gorgol et du Guidimakha.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le wali mouçaid du Gorgol, M. Mohamed Mahmoud Ould Mohamed El Moctar, a indiqué que cet atelier constitue une occasion pour s'informer sur les missions et les prérogatives du mécanisme national de prévention de la torture à travers la connaissance des lois en la matière, appelant les participants à tirer profit de la rencontre de manière à servir leurs nobles missions et à contribuer à l'atteinte des objectifs escomptés.

Pour sa part, M. Mohamed Lemine Ould Haless, président du mécanisme national de prévention de la torture s'est félicité des progrès réalisés par la Mauritanie, ces dernières années, dans le domaine de la promotion des droits de l'homme, notamment en ce qui concerne la prévention de la torture.

Il a ajouté que la création de ce mécanisme indépendant représente un évènement dans la sous région et reflète la volonté de la Mauritanie de respecter ses engagements internationaux.

La cérémonie d'ouverture de l'atelier s'est déroulée en présence d'un représentant du Haut commissariat des Nations Unies pour les Droits de l'Homme en Mauritanie.
Dernière modification : 12/07/2018 19:24:16