Saint-Louis,  20/06/2018
Le ministre de la Pêche et de l’Economie Maritime, M. Nany Ould Chrougha, a tenu, mercredi, à Saint-Louis, une réunion de travail avec son homologue sénégalais, M. Oumar Guèye, en présence des membres des deux délégations ministérielles.

Au cours de cette rencontre, les deux délégations ont entendu les points de vue des acteurs sénégalais évoluant dans le secteur de la pêche.

La réunion a été marquée par un échange de discours où l’accent a été mis sur les directives des dirigeants des deux pays, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz et Son Excellence Monsieur Maky Sall, notamment la mise en œuvre du communiqué final issu de la récente visite d'amitié et de travail du Président sénégalais en Mauritanie. Lequel communiqué invite les secteurs de la pêche au Sénégal et en Mauritanie à œuvrer au renouvellement du protocole de pêche liant les deux pays.

Le ministre des Pêches et de l'Économie maritime, M. Nany Ould Chrougha, a déclaré que dans cette démarche, et en application des lois mauritaniennes, notamment la nouvelle stratégie de gestion durable de la pêche. Cette stratégie met en avant les conditions d'accès aux richesses maritimes mauritaniennes, soulignant que cela doit avoir lieu par le biais d’un quota bien déterminé, que les prises soient débarquées sur les ports mauritaniens ou par transbordement de manière à garantir l’identification des quantités prises conformément aux recommandations des institutions scientifiques mauritaniennes, notamment l'Institut Mauritanien de Recherche et de Pêche Océaniques.

Il a ajouté qu'en vue d'accélérer ces procédures, il a effectué trois visites consécutives dans la zone dédiée au déchargement des bateaux sénégalais en territoire mauritanien, dont les installations seront en mesure de maintenir la qualité du produit.

Le ministre a souligné qu'il existe une commission technique sénégalo-mauritanienne pour finaliser un protocole intérimaire qui permettra aux pêcheurs sénégalais d'approvisionner la ville de Saint- Louis en attendant l'achèvement de l'installation des infrastructures de déchargement susmentionnée.
Pour sa part le ministre sénégalais, M. Oumar Guèye a souligné l'exemplarité des liens de fraternité et d'amitié entre les deux peuples et les deux dirigeants.
Il ajouté que les experts de deux pays vont travailler sur la préparation d'un protocole d'accord définitif qui sera signé ultérieurement.
Au cours de la réunion, le maire N’Diago et celui de Saint Louis ont souligné les liens d'amitié et les relations particulièrement distinguées liant les deux pays.

L’espace réservé au déchargement des pirogues sénégalaises est composé d’un amarrage de 50 m de long et 20 m de large en plus d’une station de transport et d’une usine de glace.

Rappelons qu’auparavant, les deux ministres ont visité la zone dédiée au débarquement des produits de la pêche avant de se rendre à Saint-Louis.

Au cours de ces activités, les deux ministres étaient accompagnés du wali du Trarza, M. Moulaye Brahim Ould Moulaye Brahim et du gouverneur de Saint-Louis ainsi que des membres des deux délégations.
Dernière modification : 21/06/2018 10:36:48