Nouakchott,  13/06/2018
Le dialogue et le débat en Islam était le sujet d’une conférence donnée hier, mardi, par le Fakih Sid’Ahmed Ould Sid’El Khalil, à la grande mosquée de Nouakchott dans le cadre du programme élaboré par le ministère des affaires islamiques pour l’animation du mois béni de Ramadan.

Le conférencier a souligné que la différence est un phénomène universel dans lequel l’homme n’a pas de rôle à jouer, comme le dit le verset, «mais ils ne cesseront pas de différer excepté celui auquel ton Seigneur a accordé sa miséricorde» et dans un autre verset qui dit: «… la différence de vos langues et de vos couleurs constitue un objet de méditation pour ceux qui réfléchissent». Le dialogue signifie de renoncer à une chose ou d’accepter une chose, et donc le dialogue est positif parce qu'il nous impose parfois de retourner à la raison et parfois de rejeter les mensonges.

Par contre, la polémique est différent du dialogue parce que considérée comme négative en ce sens qu’elle réfute systématiquement l’argument de l'adversaire plus qu’elle ne vise l’atteinte de la vérité.

Le conférencier a ajouté que le dialogue a été mentionné dans le Coran passant en revue certains versets coraniques à cet égard.
Dernière modification : 13/06/2018 21:08:59