Nouadhibou,  06/06/2018  -  Un concours de récitation du Saint Coran organisé par la direction régionale des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel en collaboration avec le bureau régional de l’Association des Ulémas mauritaniens, et avec l’appui de l’institution de bienfaisance de la SNIM, a démarré ce mercredi à Nouadhibou dans la mosquée de Roudhouane. Répartis en 5 groupes en fonction de leur niveau et de leur tranche d’âge, 120 candidats prennent part à ce concours.

Le premier groupe qui concourt pour la récitation du Saint Coran en entier concerne les jeunes de 10 à 20 ans pendant que l’épreuve pour le deuxième niveau, pour les 10 à 18 ans ne porte que sur la récitation de la moitié du livre saint et le troisième niveau, pour les 9 à 16 ans sur son quart. Le quatrième niveau, qui concerne les jeunes de 8 à 14 ans, porte sur la récitation de 10 hizbs et seulement 5 hizbs pour le cinquième niveau auquel participent les jeunes âgés de 5 ans.

Supervisant la cérémonie de démarrage du concours, le conseiller du wali de Dakhlett-Nouadhibou, chargé des affaires politiques et sociales, M. Mohamed EL Moustapha Ould El Moctar, a souligné l’importance de cette compétition centrée sur le Saint Coran au cours de ce mois béni par Allah Le Tout Puissant, mois de miséricorde, de piété, de recueillement et de quiétude. Il a insisté sur l’intérêt des actions qui participent de l’encouragement des jeunes à acquérir le savoir plus globalement et surtout les préceptes et connaissances religieuses en particulier. Intérêt que consacrent les orientations du Président de la République en faveur de l’ancrage des valeurs authentiques de l’Islam, fondées sur l’amour, la solidarité, la modération et la tolérance.

Auparavant, le directeur régional des affaires islamiques et de l’enseignement originel, M. Ahmedou Ould El Hady a évoqué cette compétition coranique, précisant qu’elle s’inscrit dans le cadre des activités d’animation du mois béni de Ramadan, visant à vulgariser le savoir religieux et à promouvoir les valeurs et pratiques islamiques.

Pour sa part, le secrétaire général de l’Association des Ulémas de Mauritanie a mis en exergue le rôle de ce type d’activités dans l’émergence d’une génération armée des enseignements coraniques et par conséquent prémunie contre toutes les formes de déviances.

La cérémonie s’est déroulée en présence du hakem de Nouadhibou, de sa maire et d’un parterre d’Ulémas, d’Imams de mosquées et d’hommes de savoir et de culture.
Dernière modification : 07/06/2018 11:07:02

HORIZONS

Dernier numéro : 7298

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1