Nouakchott,  04/06/2018
Les épreuves du concours d’entrée en première année du collège et du certificat d'études primaires (CEP) ont débuté, lundi, sur l’ensemble du territoire national, avec la participation de 85371 candidats dont 8085 seulement pour le CEP et 16777 issus des écoles privées.

Les candidats, dont 43736 filles, soit 51,23%, sont répartis sur 904 centres d’examen dont 767 dans les wilayas de l’intérieur du pays, 136 à Nouakchott et un seul à l’étranger.

A l’occasion du démarrage de ce concours, le ministre de l’Education nationale, M. Isselmou Ould Sidi El Moctar Ould Lehbib, a effectué, ce lundi à Nouakchott, une visite aux centres des examens de l’école d’excellence d’El Mina, de l’école de Tevragh-Zeïna et celle d’Ethmane à Teyarett où il s’est enquis des conditions de déroulement, de supervision et de surveillance des épreuves du concours. Le ministre a interrogé certains des élèves pour recueillir leurs appréciations sur le niveau d’adaptation des épreuves par rapport au programme enseigné. Le ministre s’est également adressé au personnel de supervision du concours lui recommandant d’observer la rigueur pour assurer toutes les conditions d’équité aux candidats.

Le ministre a déclaré que cette visite s’inscrit dans le cadre des efforts du département en vue d’assurer un déroulement convenable des examens tant au plan de la supervision, de la surveillance que de la correction des épreuves, dans le souci de garantir les conditions d’équité aux différents candidats et de maintenir la dynamique de relèvement des niveaux scolaires.

Au cours de cette visite, le ministre était accompagné des walis de Nouakchott, de responsables du ministère de l’Education et du président de l’Association des parents d’élèves
Dernière modification : 04/06/2018 14:50:38