Nouakchott,  02/06/2018
La salle de réunion du musée national à Nouakchott a abrité hier soir une conférence- débat autour des batailles de la résistance nationale contre les colonisateurs, au cours du mois de Ramadan. Les exposés présentés, à cette occasion, par des chercheurs ont édifiés l’assistance sur les dates de ces événements, les héros ayant conduit ces opérations et les échecs essuyés par les colons à travers le pays.

Cette manifestation, organisée par l’association nationale de commémoration des œuvres héroïque de la résistance nationale, a été marquée par la lecture de poèmes en arabe et en hassaniya mettant en exergue les réalisations accomplies à l‘époque grâce au courage et à la détermination de ces hommes à défendre la nation.

Le directeur de l’action culturelle et des arts au ministère de la culture et de l’artisanat,M. Ouleid Nass Ould Kori Ould Henoune a, à cette occasion, indiqué que le choix de cette nuit du Ramadan pour l’organisation de cette manifestation est symbolique à plus d’un titre car c’est au cours de ce mois béni que la révélation du Saint Coran a eu lieu, il comprend également « Leiletou El Ghadr » la nuit qui équivaut, pour les musulmans » à plus de mille mois et aussi la bataille de Bedr qui constitue la première victoire des musulmans.

Le responsable du ministère de la culture a ajouté que l’organisation de ce genre d’activités s’inscrit dans le cadre des priorités du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, qui a invité les Imams et les Ulémas, au cours de son discours à l’occasion du Ramadan, à multiplier les efforts pour développer la culture de la tolérance et de vulgariser les valeurs islamiques en faveur de l’épanouissement de la nation.

M. Ould Kori Ould Henoune a rappelé que l’histoire de la résistance suscite l’intérêt des chercheurs depuis que les autorités ont opté pour sa valorisation il y a quelques années seulement.

Le président de l’association, Dr Saad Bouh Ould Mohamed El Moustapha a, pour sa part, exprimé sa satisfaction pour l’intérêt qu’accordent les pouvoirs publiques à la conservation et à la promotion de ce patrimoine.

La cérémonie s’est déroulée en présence d’un parterre d’écrivains, de chercheurs et de leaders d’opinion.
Dernière modification : 02/06/2018 11:24:50