Nouadhibou,  23/05/2018  -  Le ministre des affaires islamiques et de l'enseignement originel, M. Ahmed Ould Ehel Daoud, a supervisé, mardi soir à Nouadhibou, en compagnie du wali de Dakhlet Nouadhibou, une cérémonie d'Iftar organisée par le ministère des affaires islamiques et de l'enseignement originel, en collaboration avec l'association des oulémas mauritaniens, en l'honneur des oulémas et imams des mosquées dans la ville de Nouadhibou.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le ministre a indiqué que cet Iftar vient exprimer la grande considération dont jouissent les oulémas et les Imams des mosquées auprès du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Il a ensuite mis en relief les réalisations notables accomplies en un laps de temps très court, soulignant que ces réalisations se renforcent jour après jour dans le cadre du programme du gouvernement, exécuté sur la base d'une approche visant à préserver nos acquis islamiques et à les développer dans le but de protéger notre société des dangers liés aux déviations.

Pour sa part, le secrétaire général de l'association des oulémas de Mauritanie, M. Lemrabott Ould Mohamed Lemine, a insisté sur l'importance de cette rencontre qui constitue, a-t-il dit, une occasion pour l'échange d'idées, soulignant la nécessité pour les mosquées d'exploiter l'avènement de ce mois béni pour éduquer les citoyens, leur apprendre leur religion et cultiver en eux la culture de la paix.

La cérémonie d'Iftar s'est déroulée en présence du hakem de la moughataa de Nouadhibou, M. Ahmedna Ould Sid Bé, de la maire de la commune de Nouadhibou, Mme Roujeiba Mint Dowgui et de plusieurs responsables militaires et sécuritaires dans la wilaya.

Dernière modification : 23/05/2018 11:03:13

HORIZONS

Dernier numéro : 7298

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1