Zouérate,  22/05/2018  -  Les habitants de la ville de Zouérate, à l’instar des autres villes du pays, vivent le mois béni du Ramadan dans une atmosphère d'amour, d’abstinence, de piété, d’humilité, de patience, de générosité, de grandeur d’âme et de solidarité, saisissant l’opportunité de cette saison bénie pour multiplier les actes d'adoration et de bienfaisance.

Ils ont pris l’habitude de recevoir le Ramadan par la joie et la volonté de faire tout ce qui est susceptible de les rapprocher du Tout-Puissant en intensifiant les actes d’adoration, en faisant preuve du meilleur comportement, en s'écartant de tous les péchés, en aidant les nécessiteux et en échangent les visites et les voeux.

Le mois béni du Ramadan à Zouerate est aussi marqué par un afflux massif aux marchés bondés de marchandises pour l’acquisition des produits alimentaires de première nécessité et d’outils permettant de créer une atmosphère propice à l’accomplissement de ce pilier de l'islam.

Dans une déclaration à l’AMI, le délégué régional du ministère du commerce, de l'industrie et du tourisme, M. Cheikh Ould Ely Bareck, a souligné que les prix n’ont pas été affectés par le mois béni du Ramadan, ajoutant que le marché de Zouerate est approvisionné régulièrement avec les marchandises nécessaires à partir de la capitale, Nouakchott, ou à partir de Nouadhibou.

D'autre part, les commerçants et les acheteurs interrogés par le reporteur de l’AMI ont été unanimes à souligner que l'atmosphère du Ramadan est particulièrement bonne cette année, car cette période est caractérisée par une baisse des températures avec une reprise significative sur le marché marquée par une demande croissante pour les produits et une stabilité des prix.

Ils ont remarqué une disparité de demande selon les marchandises, expliquant que le marché des dattes et de la viande connait un afflux pus massif, suivi du marché des pots de divers types et ustensiles de cuisine après la récession subie ces derniers mois.

Il est à noter que les familles pauvres dans la ville bénéficient de distributions gratuites de certains produits alimentaires par des organisations locales, notamment l’Organisation Dimez pour le Développement, l'Organisation de coopération pour la lutter contre la pauvreté et la Fondation Emiratie Sheikh Mohamed bin Butti Al Hamed pour la protection de l'outarde.
Dernière modification : 22/05/2018 15:33:38

HORIZONS

Dernier numéro : 7296

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1