Nouakchott,  17/05/2018  -   L’état- major général des armées a adressé ses condoléances à la famille d’un élément du bataillon mauritanien de maintien de la paix en Centrafrique mort, ce jeudi matin, en martyr dans le village d’Alindaw (République centrafricaine) suite à une attaque menée par les milices Anti-Balaka.

L’information a été rendue publique dans un communiqué de presse de l’état- major général des armées dont une copie est parvenue à l’Agence Mauritanienne d’Informations.

En voici le texte intégral :

«Le 17 mai 2018, des éléments des milices Anti-Balaka ont attaqué la patrouille du bataillon mauritanien de maintien de la paix dans le village d'Alindao (République centrafricaine). La patrouille assurait la sécurité d’un cortège onusien.

Au cours de cette attaque, un militaire est tombé en martyre et 8 autres ont été blessés dont trois gravement pendant que 40 assaillants ont été abattus.

En cette douloureuse occasion, l’état- major général des armées adresse ses condoléances à la famille du martyre et souhaite un prompt rétablissement aux blessés tout en réaffirmant sa détermination à poursuivre son action dans le cadre des forces des Nations Unies pour le maintien de la paix, en se réservant son droit légitime d’autodéfense conformément aux règles de combat en usage dans la mission ».

Dernière modification : 17/05/2018 23:22:26

HORIZONS

Dernier numéro : 7298

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1