Nouadhibou,  14/05/2018  -  Le ministre des Pêches et de l’Economie maritime, M. Nany Ould Chrougha, a supervisé, lundi après-midi à Nouadhibou, en présence du wali, M. Mohamed Ould Ahmed Salem Ould Mohamed Raré, le démarrage des travaux de la Commission chargée d’élaborer le plan d’action pour l’amélioration de la qualité des céphalopodes.

Le ministre des Pêches et de l’Economie maritime a affirmé que les céphalopodes, en particulier le poulpe, représentent des produits stratégiques pour le secteur des pêches, d’autant plus que leur exportation annuelle se chiffre à 30 mille tonnes pour une valeur de 350 millions USD dont 90% provient de l’exportation du poulpe.

Les activités de pêche de poulpe contribue de façon appréciable à l’emploi dans notre pays a indiqué le ministre, précisant qu’elles génèrent 27 mille opportunités d’emplois directs, ce qui représente plus de la moitié des travailleurs du secteur de la pêche qui emploie 55 milles marins et pêcheurs artisans.

C’est à l’effet d’améliorer la qualité des céphalopodes et augmenter davantage la valeur ajouté, a dit M. Nany Ould Chrougha, qu’une commission a été créée afin d’améliorer le processus de la filière depuis les conditions de pêche jusqu’à l’exportation en passant par le traitement du produit, sa transformation et sa conservation. Il s’agit aussi de réviser les normes de classification et de les vérifier pour assurer une meilleure transparence de la filière.

Il a ajouté que parmi les objectifs définis au titre du plan d’action en question figure un volet formation spécifiquement consacré aux normes de qualité et couvrant tout le processus de production. Ces formations seront organisées au profit des intervenants dans les différents niveaux de la filière, a-t-il assuré.

Le ministre des Pêches et de l’Economie avait auparavant présidé des réunions avec les pêcheurs artisans et la Fédération nationale de pêche. Au cours de ces réunions, le ministre a passé en revue les réalisations qui ont été accomplies, ces dernières années, dans le secteur des pêches, et qui ont contribué de manière substantielle à son développement et à relever de façon sensible le niveau de rendement des activités de pêche.
Il a évoqué également la politique des pouvoirs publics en matière de préservation des ressources halieutiques, notamment l’institution du repos biologique et son incidence sur l’économie nationale en général et la pérennité des activités des pêcheurs et leur rentabilité.

Les réunions ont porté, aussi, sur les problèmes auxquels les pêcheurs faisaient face et sur les mesures prises par le département pour les résoudre.
Dernière modification : 14/05/2018 20:41:28

HORIZONS

Dernier numéro : 7336

Magazine du Sommet Africain

Editoriaux

A l’occasion du 31ème sommet de l’UA : ‘’Le sommet du couronnement et du renforcement du partenariat’’ (Un commentaire de l’Agence Mauritanienne d’Information)
En accueillant ces jours-ci à Nouakchott le 31ème sommet de l’Union Africaine, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a administré la preuv

Photothèque

1
Démarrage des réunions de la 36ème session du comité des représentants permanents de l’Union Africaine