Kiffa,  11/05/2018
Au total 18 projets de développement, validés vendredi à Kiffa par la commission d’attribution des financements, seront mis en œuvre dans le département de Kankossa par le projet de lutte contre la pauvreté dans l’Aftout sud et le Karakoro dans sa 2ème phase (PASK II).

Les projets sont consacrés à des domaines vitaux comme de l’accès à l’eau potable et l’appui activités agricoles et pastorales.

Supervisant l’évènement, le wali de l’Assaba, M. Mohamed El Hacen Ould Mohamed Saad, a salué les interventions du PASK II, notamment en matière d’offre en eau potable, de réalisation de parcs de vaccination du cheptel, d’encadrement des agriculteurs et d’autres projets destinés à jeter les bases d’un développement local.

Il a également mis en exergue la méthode transparente suivie par la commission dans l’identification des priorités pour les interventions et les zones vulnérables devant être ciblées dans chaque commune.

Lui succédant, le coordinateur du projet, M. Ahmed Ould Amar, a mis l’accent sur l’esprit de coopération et d’entente manifesté par les autorités locales dont ses équipes profitent, soulignant que la mission essentielle du PASK est de servir le développement local.

Il a ajouté que 54 projets ont été validés cette année dont 18 à Kankossa parmi lesquels un système d’irrigation au profit des coopératives agricoles.

Evoquant le bilan du projet, le coordinateur a précisé que le PASK a financé jusqu’ici 191 projets pour une enveloppe globale de près d’un milliard d’Ouguiyas.

La réunion s’est déroulée en présence des chefs de services techniques, des maires des communes de la moughataa de Kankossa et l’équipe d’exécution du projet.
Dernière modification : 11/05/2018 20:33:32