Nouakchott,  01/05/2018  -  La Confédération libre des travailleurs de Mauritanie (CLTM) a célébré, mardi à Nouakchott, la fête internationale des travailleurs qui coïncide avec le premier mai de chaque année.

Les festivités ont été marquées par une marche suivie d'un rassemblement des travailleurs dans la place publique située entre l'assemblée nationale et l'hôtel Azalay.

Dans un mot qu'il a prononcé pour la circonstance, le secrétaire général de la confédération, M. Samoury Ould Bey, a insisté sur l'importance de cette journée qui symbolise, a-t-il dit, la reconnaissance aux millions des travailleurs qui ont oeuvré pour la liberté et la dignité humaines.

Il a appelé à dynamiser la législation du travail et les conventions internationales s'y rapportant et à oeuvrer pour éradiquer toutes les formes d'exploitation et du travail forcé, soulignant que sa confédération s'engage à défendre le droit de tous à un travail décent leur permettant d'accéder à leurs aspirations légitimes à une vie digne, dans le cadre de contrats de travail garantissant aux travailleurs la protection conformément aux normes internationales et aux mesures de sécurité professionnelle et environnementale reconnues internationalement.

Le meeting a été l'occasion de lire la plateforme revendicative de la confédération qui sera présentée au gouvernement et qui axe sur la sécurité sociale, l'augmentation des salaires et la réduction des prix.
Dernière modification : 01/05/2018 16:58:25

HORIZONS

Dernier numéro : 7277

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1