Nouakchott,  01/05/2018  -   La Confédération Mauritanienne des Travailleurs a célébré mardi matin à Nouakchott, la fête internationale des travailleurs qui coïncide avec le 1er Mai de chaque année, sous le thème «Le dialogue social une garantie pour la paix sociale».

L’événement a été marqué par l’organisation d’une marche conduite par le secrétaire général de cette organisation M.Mohamed Ould Yargue et regroupant les adhérents des différentes sections relevant de la confédération.

Tout au long de l’axe reliant la nouvelle maison des jeunes au carrefour Madrid, les travailleurs ont scandé des slogans favorables à l’épanouissement du milieu du travail avant de suivre ensembles le contenu du chier de doléances.

La plate forme revendicative présentée lors d’un meeting , sanctionnant cette marche porte, entre autres, sur la révision du Smig , la mise à niveau de l’indice des fonctionnaires et retraités de l’Etat, l’uniformisation des prix des produits de première nécessite aux niveau national, la réduction des prix des hydrocarbures et des produits pharmaceutiques , la ré-dynamisation du laboratoire national de Control de qualité des médicaments et la réduction des prix de l’assurance des voitures.

Au plan social, le document propose la conformité des allocations familiales du secteur privé à celles du secteur public et leur révision à la hausse.

La plate forme revendicative propose la mise en place d’un programme global d’emploie en concertation avec les centrales syndicales pour la lutte contre la pauvreté et la promotion d’une stratégie nationale de promotion de l'emploi décent.
Dernière modification : 01/05/2018 16:22:44

HORIZONS

Dernier numéro : 7278

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1