Nouakchott,  29/04/2018
Le Président du parti de l'Union pour la République (UPR), Maître Sidi Mohamed Ould Maham, a souligné, lors d'une conférence de presse conjointe avec le coordinateur de la commission chargée de la réforme et de l'évaluation de l'action du parti,le ministre de la Défense nationale, M. Diallo Mamadou Bathia, dimanche après-midi au siège du parti à Nouakchott, que cette conférence de presse s’inscrit dans le cadre des dispositions préliminaires prises pour le lancement de l’opération d’implantation des organes du Parti après l’achèvement de l’opération d'adhésion, qui a été couronnée d’un succès remarquable qui témoigne de l’attachement des citoyens aux choix du Parti.

Il a par la suite ajouté que l’opération d’implantation débutera dans les prochaines heures après la formation des équipes sur les dernières technologies avant de nier le report de l’opération qui se déroule à un très bon rythme qui lui permettra d’être lancée au cours des prochaines 36 ou 48 heures.

Il a appelé les médias à éclairer l'opinion publique, à profiter de la compétition positive au sein du parti d'une manière positive et à assumer la responsabilité pour continuer l’engagement derrière les choix du président de la République.

Le président de l’UPR a exhorté toutes les parties à se mettre d'accord avant de recourir au verdict électoral et de garantir à chacun sa place au sein du parti.

Il a indiqué que l’afflux massif au cours de la récente opération d'adhésion devrait être exploité d’une manière démocratique, transparente et équitable.

Pour sa part, le coordonnateur de la commission chargée de la réforme et de l'évaluation de l'action du parti, ministre de la Défense nationale, M. Diallo Mamadou Bathia a exprimé sa satisfaction quant à l’afflux massif qu’a connu l’opération d’adhésion, indiquant que tout le monde en témoigne en raison des longues files d'attente devant les bureaux d’adhésion tout au long de la période fixée par la Commission sur l'ensemble du territoire national.

Il a par la suite souligné l'importance de l’implantation des organes du Parti et l'adoption de critères de compétence et de responsabilité, appelant à choisir le meilleur et à exploiter cette confiance unique accordée par le peuple mauritanien à l’UPR sur la base des réalisations accomplies pour le pays au cours de la dernière décennie.

Il a appelé à renforcer l'unité du parti, à s’éloigner de la discrimination et à rejeter les considérations tribales, sectaires, ethniques ou raciales dans l’implantation des organes du parti en application de la politique du Président de la République qui veut exploiter la diversité comme facteur de force et de protection pour le peuple mauritanien et s'éloigner d'autres pratiques qui ne servent pas l’unité de ce peuple.

En réponse aux questions des journalistes, le président de l’UPR a nié l'utilisation de l'argent public dans l'action politique du Parti, défiant tous ceux qui prouvent le contraire dans la pratique quotidienne du parti, y compris l’adhésion et l’implantation et soulignant que l’UPR ne dépend dans son financement que des allocations accordées par le gouvernement aux partis politiques.

Il a ensuite souligné la cohésion du Parti et l’attachement de ses militants à ses intérêts et au succès de son projet politique.

Le président du parti a indiqué que tout travail humain reste incomplet et ne peut éviter les lacunes en termes absolus, mais la volonté et les instructions données et ce qui est arrivé en général témoignent de l'efficacité du personnel et de sa bonne performance au cours de cette opération.
Le coordonnateur de la commission chargée de la réforme et de l'évaluation de l'action du parti a, quant lui, précisé que l’UPR est le premier parti politique national à intégrer efficacement les nouvelles technologies dans les opérations d'adhésion et d'implantation en guise de transparence et d’enracinement de la pratique démocratique dans le cadre d'une politique à long terme visant à continuer pour le reste de ce siècle et à poursuivre l'approche, peu importe qui gouverne.

Le coordonnateur a appelé à apprécier à sa juste valeur le rôle joué par les forces armées et de sécurité afin de sécuriser le pays et de protéger le citoyen et ses biens et d’eviter de les impliquer dans les conflits politiques.

Dernière modification : 29/04/2018 21:51:10