Nouakchott,  12/04/2018  -  Le ministère de l'Agriculture, a réceptionné, jeudi, le premier lot d’équipements et de matériels destiné à la Force d’intervention contre le criquet pèlerin dans la zone ouest. Ce lot, constitué de quatre véhicules tout-terrain dotés d’équipements de pulvérisation et de matériels complémentaires, a été acquis sur financement de l’institution de lutte contre le criquet saharien en zone ouest, dépendante de la FAO.

Le lot a été remis au secrétaire général du ministère de l’Agriculture, M. Ahmedou Ould Bouh, par le secrétaire exécutif de l’institution de lutte contre le criquet saharien en zone ouest, M. Mohamed Lemine Ould Hamouni.

Le secrétaire général du ministère de l’Agriculture a expliqué, au cours d’une cérémonie organisée à cette occasion, que ce lot d’équipements et de matériels s’inscrit dans le cadre d’un accord signé en février dernier entre la Mauritanie et la Force d’intervention contre le criquet pèlerin dans la zone ouest, relatif, notamment, à l’établissement en Mauritanie du siège de cette institution.

Il a ajouté que cette force d’intervention appuiera les équipes techniques de prospection des zones mauritaniennes et sahéliennes infectées par le criquet pèlerin, précisant que la mobilité de la Force d’intervention sera progressivement renforcée pour atteindre 26 véhicules d’intervention à l’horizon 2022.

M. Ahmedou Ould Bouh a vivement remercié l’institution de lutte contre le criquet saharien en zone ouest pour cette appréciable contribution à la lutte contre le criquet pèlerin.

Pour sa part, le secrétaire exécutif de l’institution de lutte contre le criquet saharien en zone ouest s’est réjoui de la remise de ce premier lot d’une valeur de 5,1 millions USD, soulignant que cela illustre une reconnaissance effective de la longue expérience de la Mauritanie dans le domaine de lutte contre le criquet saharien en zone sahélienne.

M. Mohamed Lemine Ould Hamouni a précisé que cette Force a pour objectif d’appuyer les efforts des Etats concernés dans la mise en œuvre de leurs stratégies préventives contre le criquet pèlerin, dans le respect des normes publiques en matière de santé et d’environnement.

Il a remercié la Mauritanie pour avoir accepté d’abriter le siège de la Force d’intervention contre le criquet pèlerin.

De son côté, Dr Etman Mravili, représentant de la FAO en Mauritanie, a affirmé que le rôle de l’organisation consiste à accompagner les pays concernés par la mise à disposition de moyens techniques, précisant que ce sont les Etats qui ont la responsabilité de gérer les zones de reproduction des criquets. Il a mis en exergue les efforts de la Mauritanie dans ce domaine et l’intérêt que le pays accorde à l’action préventive antiacridienne.

Quant au directeur général du Centre national de lutte contre le criquet saharien, M. Ahmed Ould Mohamed, il s’est félicité du choix de son institution pour abriter la Force d’intervention, soulignant qu’il s’agit là d’une marque de réelle confiance. Il s’est engagé à assurer une gestion rigoureuse de la Force conformément aux conditions et normes qui ont été établies à cet effet.

Dernière modification : 12/04/2018 20:27:14

HORIZONS

Dernier numéro : 7298

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1