Nouakchott,  09/04/2018  -  Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a reçu, lundi matin, au Palais présidentiel à Nouakchott, M. Maman Sambo Sidikou, Secrétaire permanent du G5-SAHEL dont le siège du secrétariat permanent se trouve dans notre capitale.

A sa sortie d’audience, le Secrétaire permanent du G5-SAHEL a fait à l’AMI la déclaration suivante :

« J’ai eu l’honneur d’être reçu par le Président de la République islamique de Mauritanie, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz. Je venais en réalité prendre ses conseils et directives et je ressors de l’audience conforté que je suis maintenant beaucoup plus officiellement installé comme secrétaire permanent du G5-SAHEL. Monsieur le Président m’a fait l’honneur de m’entretenir de l’initiative – qui est encore une initiative des Présidents des cinq pays du G5-SAHEL soutenus par les partenaires. Nous avons discuté de la nécessité d’une meilleure coordination de des soutiens de nos amis et partenaires. Nous avons également parlé de la nécessaire restructuration du secrétariat permanent du G5-SAHEL qui doit être l’interlocuteur privilégié et principal de tous nos partenaires.

Bien entendu, nous avons parlé de la Force conjointe du G5-SAHEL qui doit se mettre en place et nous n’avons pas manqué d’évoquer le fait qu’il y a la sécurité, mais il y a aussi le nécessaire développement pour le mieux-être de nos populations. Et comme vous le savez, le 19 avril les ministres en tutelle de l’économie du G5-SAHEL ont une réunion à Washington pour valider le programme d’investissement prioritaire du G5-SAHEL.

Il y a des projets qui vont bénéficier directement et très rapidement aux populations dans les zones les plus fragiles sur les frontières en particulier (Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso et Tchad) pour que les populations sentent les effets de notre action.

Il y a aussi des projets plus structurants qui concernent le chemin de fer qui doit relier les cinq capitales, une compagnie aérienne « Air Sahel » qui doit également nous permettre d’améliorer la desserte entre nos pays, vous savez toutes les difficultés que nous avons en la matière, et des projets liés à l’énergie et à la résilience des populations et de façon générale au développement humain.

Les gens disent souvent qu’il n’y a pas de développement sans sécurité, mais il n’y a pas aussi de sécurité sans développement. Nous avons parlé de ces questions-là.

Le président m’a dit : « Je vous soutiendrai. Faites bien votre travail dans l’esprit bien compris du fait que cette initiative est la nôtre ». Et c’est à cela que je vais m’atteler les jours à venir.

J’ai informé le Président que le commandant de la Force, moi-même, l’expert de sécurité et l’expert en infrastructures allons à Moscou demain parce qu’il faut étendre le cercle des partenaires pour nous aider.

Après Moscou, j’irai Washington où je vais rencontrer les ministres de l’économie, puis à Bruxelles pour briefer le conseiller paix et sécurité de l’Union européenne. Tout cela dans le cadre de l’offensive diplomatique que les présidents nous ont demandé pour que réellement le G5-SAHEL monte en puissance, non seulement dans sa dimension sécuritaire mais aussi dans sa dimension développement. Comme je vous disais, je pars conforté parce que j’ai le soutien du Président, réitéré après le sommet de Niamey ».
Dernière modification : 09/04/2018 14:05:16

HORIZONS

Dernier numéro : 7317

Magazine du Sommet Africain

Editoriaux

A l’occasion du 31ème sommet de l’UA : ‘’Le sommet du couronnement et du renforcement du partenariat’’ (Un commentaire de l’Agence Mauritanienne d’Information)
En accueillant ces jours-ci à Nouakchott le 31ème sommet de l’Union Africaine, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a administré la preuv

Photothèque

1
Démarrage des réunions de la 36ème session du comité des représentants permanents de l’Union Africaine