Nouakchott,  26/03/2018  -  Un projet destiné à faciliter et à encourager l’accès des employés aux tribunaux du travail en Mauritanie, en les initiant aux lois et réglementations nationale et internationale dans le domaine, vient d’être mis en œuvre par l’union générale des travailleurs de Mauritanie (UGTM) et avec le financement de l’Union Européenne.

Il prévoit l’organisation des sessions de formation et la réalisation d’un guide expliquant les meilleurs moyens d’accès aux tribunaux du travail.

Son lancement officiel a fait l’objet d’un atelier, dont les travaux ont débuté lundi à Nouakchott.

Ouvrant la rencontre, la secrétaire générale de l’UGTM, Mme Khadijettou Mamadou Diallo, a précisé que la formation des ressources humaines capables de négocier constitue l’une des priorités de son syndicat.

Elle a ajouté que le soutien apporté dans le cadre du projet va permettre de former des leaders syndicaux conscients de leurs devoirs et aptes à défendre les droits de leurs adhérents, avec tout ce que cela requiert de souplesse dans le travail avec les partenaires sociaux.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du directeur général du travail au ministère de la fonction publique, du travail et de la modernisation de l’administration.

Dernière modification : 26/03/2018 16:08:43

HORIZONS

Dernier numéro : 7260

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Le Président de la République se rend à Bruxelles