Nouakchott,  25/03/2018  -  La phase finale des olympiades nationales en sciences pour l'obtention du prix du Président de la République ont débuté, dimanche sur toute l’étendue du territoire national.

Au total 700 sur 5000 élèves des 4emes années et 7emes années des filières scientifiques et mathématiques de l'enseignement secondaire participent à cette phase, qui sera soldée par sélection de 12 élèves, qui auront l’honneur de recevoir le Prix du Président de la République. Ce prix est discerné chaque année aux élèves qui se sont distingués dans les matières scientifiques en vue d’encourager l’enseignement des filières scientifiques.

Au niveau de Nouakchott, la secrétaire générale du ministère de l'éducation nationale, Mme Maiziza Mint Mahfouz Ould Kerballi, s'est rendue au centre d'examen du Lycée des Garçons 2 où elle s'est informée des conditions du déroulement de l'examen et a suivi des explications sur la méthodologie suivie pour l’organisation du concours.

Elle a également interrogé les élèves sur les épreuves et de leur adéquation aux programmes scolaires dispensés.

Ces derniers ont exprimé leur satisfaction quant au déroulement de la compétition et sa conformité avec les programmes qu’ils ont reçus.

Interrogé par le reporter de l’AMI, la secrétaire générale a expliqué que la visite lui a pu de s’enquérir du déroulement de l'examen dans ses premières heures et des lacunes et insuffisances pouvant apparaître au début de chaque opération.

Elle, par la suite, ajouté que ce concours revêt une importance particulière, pour le renforcement des compétences des élèves de renforcer leur niveau dans les matières scientifiques, et par conséquent, leur permettant dans l'avenir de réussir aux examens et aux diplômes nationaux.

Et d’ajouter que le ministère vise, à travers l'organisation de ce concours à promouvoir les sciences et à découvrir les talents des élèves dans le but de leur donner les formations convenables pour être en mesure d’accompagner les derniers développements et répondre aux exigences de la mondialisation.

‘’Cette étape se distingue des deux précédentes par la supervision directe de la commission nationale des concours scientifiques en termes d'examen et de correction au sein d'un centre national unifié où le processus se soldera par la sélection des trois premiers lauréats dans chaque parcours’’, a-t-elle, affirmé.

Elle a enfin souligné que ce concours a eu un impact positif sur le niveau des élèves qui ont y participé au passé, où ils se sont préparés à être excellence dans les matières scientifiques et dans les examens nationaux, souhaitant plein succès aux participants à cette importante compétition.

Il convient de noter que le prix du Président de la République pour la science a été décerné l'an dernier en guise d'encouragement de l'enseignement scientifique au niveau secondaire.

La secrétaire générale était accompagnée du wali mouçaid de Nouakchott ouest, M. Ekhyarhoum Ould El Moustapha, du hakem du Ksar, M. Diagana Mohamedou El Hadj, et de hauts fonctionnaires du département.
Dernière modification : 25/03/2018 14:10:29

HORIZONS

Dernier numéro : 7317

Magazine du Sommet Africain

Editoriaux

A l’occasion du 31ème sommet de l’UA : ‘’Le sommet du couronnement et du renforcement du partenariat’’ (Un commentaire de l’Agence Mauritanienne d’Information)
En accueillant ces jours-ci à Nouakchott le 31ème sommet de l’Union Africaine, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a administré la preuv

Photothèque

1
Démarrage des réunions de la 36ème session du comité des représentants permanents de l’Union Africaine