Nouakchott,  23/03/2018
Les travaux de la quatrième réunion tripartite chargée du règlement de la situation des réfugiés maliens en Mauritanie, comprenant la Mauritanie, le Mali et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), ont été ouverts vendredi à Nouakchott.

L'objectif de cette rencontre est de faire l’état des lieux des pas franchis à ce jour par les parties impliquées, afin d’assurer le retour volontaire et sécurisé au bercail de plus de 50 mille réfugiés maliens résidant depuis 2012 au camp de M’Beré au Hodh Charghi.

Le président de la partie mauritanienne au sein de cette commission tripartite, le directeur général de l’administration territoriale au ministère de l'Intérieur et de la décentralisation, M. M’Hamada Ould Meimou, a mis en exergue à cette occasion, la solidité des relations mauritano-maliennes, caractérisées, a-t-il dit, par la solidarité et le bon voisinage à travers les siècles ; « d’où la nécessité de redoubler d'efforts pour consolider ces liens fraternels, dans l’intérêt des deux peuples frères », a-t-il dit.

Ces relations, a-t-il affirmé n’ont cessé de se renforcer au cours des dernières années, sous l’impulsion des Présidents des deux pays, leurs Excellences Mohamed Ould Abdel Aziz et Ibrahim Boubacar Keita et qui se sont matérialisées par l’accueil de la Mauritanie des réfugiés maliens après les incidents survenus en 2012 au nord de l'Etat malien, avec notamment la prise de toutes les mesures appropriées pour assurer un hébergement digne et bien sécurisé aux frères maliens, a-t-il ajouté.

Il a rappelé, par ailleurs, l’accord tripartite signé le 16 juin 2016, portant sur le retour volontaire des réfugiés maliens résidant en Mauritanie et fixant le cadre juridique et réglementaire de leur retour volontaire, lorsque les conditions dans les zones d’accueil seront durablement propices, dignes et sécurisées.

Le secrétaire général du ministère malien de la Solidarité et de l'Action humanitaire, M. Samba Ahmedou Baby a remercié dans son allocution, la Mauritanie pour l’hospitalité généreuse et l’accueil réservés aux réfugiés maliens d’une part et à sa délégation d’autre part, inscrivant cette magnanimité dans le cadre de la volonté des dirigeants des deux pays de consolider les relations bilatérales fortement ancrées dans l’histoire.

Les efforts sont constamment déployés pour concrétiser sur le terrain de la réalité les clauses de l’accord tripartite, quand les conditions de retour des pays voisins de façon générale et de la Mauritanie en particulier le permettront, a-t-il ajouté.

Le représentant adjoint du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) en Mauritanie a exprimé dans son mot, sa joie de participer à cette réunion, qui intervient trois semaines après la réunion interministérielle organisée le 24 février dernier à Niamey et qui a été consacrée à la situation des réfugiés maliens dans les pays voisins.

Cette rencontre permettra aux parties de faire l’état des lieux sur les importants pas franchis jusqu’à présent, pour assurer un retour volontaire des réfugiés maliens ainsi que pour dégager une vision pratique des futures étapes de ce programme.

La rencontre s’est déroulée en présence des membres des délégations des Etats participants à cette réunion tripartite
Dernière modification : 23/03/2018 20:04:36