Nouakchott,  14/03/2018
Un atelier de formation sur le traitement des enfants en conflit avec la loi, organisé par le ministère de la Justice, a débuté mercredi à Nouakchott.

Cette activité qui dure deux jours à laquelle participent plusieurs magistrats, vise à échanger sur la bonne application des mesures de protection pénale pour les enfants en conflit avec la loi. Elle vise également à clarifier le rôle du juge dans l'intégration sociale de ce groupe social.

Le secrétaire général du ministère de la Justice, Mohamed Ould Cherif Ahmed, a déclaré dans un discours à cette occasion que la Mauritanie a ratifié, depuis 1991, la Convention relative aux droits de l'enfant et dispose ainsi d'un cadre législatif favorable.

Il a indiqué que le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a donné des instructions pour ratifier toutes les conventions internationales sur la protection des droits de l'enfant. Ces conventions ont été adoptées par le gouvernement et que celui-ci a promulgué des décrets sur les procédures alternatives d’intégration et de réinsertion au lieu de l’emprisonnement et de de la punition.

Il a ajouté que les ordonnances de garde à vue émises par les juges compétents constituent la meilleure procédure pour la réhabilitation des mineurs en conflit avec la loi.

Le Secrétaire général a remercié les partenaires, en particulier l'Organisation italienne ‘’Terre des hommes’’, pour leur soutien à la justice pour mineurs en Mauritanie.

Pour sa part, le représentant de l'Union Européenne dans cet atelier a affirmé le soutien de l'UE à toutes les réformes menées par le ministère de la Justice, notamment en ce qui concerne les enfants en conflit avec la loi.

Pour sa part, le représentant de l'Organisation italienne ‘’Terre des hommes’’, a salué l'importance de l'intégration des enfants en conflit avec la loi et leur réhabilitation, soulignant que l'organisation soutient les centres d'accueil et d'intégration des enfants de Nouakchott et Nouadhibou.

A cérémonie d’ouverture s’st déroulée en présence du secrétaire général du ministère des Affaires sociales, de l'Enfance et de la Famille, M. Mohamed Mahmoud Ould Sidi Yahya et d'autres personnalités.
Dernière modification : 14/03/2018 18:43:02