Nouakchott,  08/03/2018  -  Les wilayas de l’intérieur du pays ont commémoré jeudi, la fête du 8 mars, Journée internationale de la femme placée cette année sous le thème «Espacement des naissances, gage du bien-être familial».

De nombreuses activités dont des expositions de produits féminins, des distributions de matériel horticoles et d’assainissement au profit des fédérations de coopératives féminines ainsi que des distinctions réservées aux filles lauréates ont marqué ces différentes commémorations organisées sur l’étendue du territoire national.

Le wali du Hodh Charghi M. Sall Saidou a, à cette occasion, qualifié la journée du 8 mars d’occasion pour mettre en exergue les acquis réalisés au profit de la femme, ses succès et les obstacles qu’elle rencontre, afin de leur trouver les solutions idoines.

Au Tagant, l’événement a donné lieu à la présentation d’Activités Génératrices de Revenus (AGR) au bureau régional des handicapés et par une distribution de matériel agricole ainsi que par la distinction des lauréates du collège et du lycée de Tidjikja.

Le wali du Tagant, M. Diallo Amadou Samba, a souligné, dans un mot prononcé à cette fête, le rôle de premier plan joué par les femmes mauritaniennes dans le développement de la Nation.

La coordinatrice régionale du Ministère des Affaires sociales, de l'Enfance et de la Famille, Mme Aminetou Mint Nema, a quant à elle, axé son intervention sur les réalisations faites au profit de la femme, inaugurant un tournant historique de l’automatisation de la femme et du renforcement de sa participation active dans tous les domaines de la vie politique et socioéconomique du pays.

Au Hodh Charghi, le Wali, M. Mohamed Ould Mohamed Lemine Ould Bellamech, a évoqué à ce propos, la mutation louable de la condition féminine au cours des dernières années, qui a permis à la femme d’être fortement présente dans l’œuvre de construction nationale«. Les femmes comptent aujourd’hui 10 ministres et 6 secrétaires générales, et représentent 21% des députés », a-t-il dit, précisant également qu’elles siègent à la tête de 6 communes dont la communauté urbaine de Nouakchott et représentent 35,7% des conseillers municipaux.

La coordinatrice régionale du département des affaires sociales, Mme Mounina Mint Chah, a loué quant à elle les efforts déployés par le ministère, destinés à renforcer la place et les aptitudes de la femme afin d’honorer, sans fausse note, ses responsabilités.

Au niveau de la wilaya de l’Adrar, le wali, M. Cheikh Ould Abdallah Ould Ewah, a visité l’exposition des produits féminins et supervisé les opérations de distribution des outils horticoles et des attestations aux filles lauréates.

«Au cours des dernières années, les acquis de la femme constituent un bond qualitatif et une prise de conscience de l’importance de leur participation dans le développement », a-t-il dit.

La coordonnatrice régionale, Mme Mamma Mint Kbar a souligné le rôle pionnier joué par les femmes de l’Adrar dans les différents domaines du développement.

La wilaya de l’Assaba a célébré à sa manière cette journée, à travers l’organisation d’expositions et la lecture de poèmes mettant en valeur les acquis obtenus par les femmes mauritaniennes au cours des dernières années.

Le wali de l’Assaba, M. Mohamed El Hassen Ould Mohamed Saad, dans un discours prononcé à cette occasion, a souligné les acquis réalisés sur le terrain par la femme mauritanienne.

Partout, les walis ont mis en exergue le grand intérêt accordé à la femme par Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz et les réalisations multiples faites, pour qu’elle soit présente à tous les échelons de la vie de la Nation.
Dernière modification : 08/03/2018 22:03:41

HORIZONS

Dernier numéro : 7298

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1