Nouakchott,  08/03/2018
La faculté des sciences juridiques et économiques de l’Université ‘’El Asriya’’ de Nouakchott a organisé jeudi dans la salle de conférence de la Communauté Urbaine de Nouakchott un colloque sur le thème ‘’l’enseignement supérieur et la recherche scientifique et l’autonomisation de la femme’’ dans le cadre des festivités marquant la commémoration de la journée internationale de la femme.

Le forum a comporté des interventions faites par plusieurs chercheurs sur le rôle de la femme et la place qu’elle a occupé au cours des différentes périodes historiques.

Dans un mot pour l’occasion, le vice- président de l’université, Dr Nany Ould El Mamy a souligné l’importance de cet évènement et son caractère symbolique tant au niveau national qu’international relevant ce que la femme a apporté comme contribution ayant eu un impact positif sur le progrès et l’évolution des nations et les peuples, relevant que la femme mauritanienne était présente dans les politiques de l’enseignement supérieur et ses volets scientifique et de recherche.

La femme, dit-il, représente 30% des secteurs et des spécialités scientifiques et a occupé une place de choix dans l’attribution des bourses à l’extérieur du pays et s’est faite distinguer par son succès dans les études universitaires.

Aussi l’enseignement supérieur ayant représenté pour le pays tout entier un levier essentiel du développement, il a fallu pour ce faire la participation de tous les citoyens, à tous les niveaux y compris les femmes.

Pour sa part, le doyen de la faculté des sciences juridiques et économiques, Dr Moktar Vall Ould Mohamedou a mis en relief le rôle de la femme dans la société et précisé que la faculté a pris l’habitude d’organiser nombre de colloques et de conférences axées sur les questions d’intérêt économique et social.

Il a ajouté que ce colloque accompagne les manifestations commémorant la journée internationale de la femme et marque le souci de la faculté de montrer l’intérêt de la femme en tant qu’enseignante, chercheuse, et actrice apportant sa contribution au développement global.

Les intervenants ont été unanimes pour dire l’importance de la femme universitaire pour promouvoir l’enseignement supérieur et la recherche scientifique qui constitue un moteur essentiel du développement économique et social donnant l’exemple de pays développés en la matière.
Dernière modification : 08/03/2018 19:14:15