Bouhdida (Aleg),  06/03/2018
Le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement, M. Yahya Ould Abd Dayem a supervisé mardi le réseau d’approvisionnement en eau potable de la localité de Bouhdida, relevant de la moughataa d’Aleg.

Ce réseau a été réalisé dans le cadre de la première phase portant sur six réseaux d’adduction d’eau potable (AEP) dans les wilaya du Brakna et du Tagant du projet national intégré du secteur de l’hydraulique en milieu rural financé par l’Etat et le Groupe de la Banque mondiale pour une enveloppe globale de 6,5 milliards d’ouguiya.

Ce projet permettra à 110 000 citoyens d’avoir accès à l’eau et à 400 000 personnes de disposer des services d’assainissement et ce à travers la réalisation de 32 réseaux AEP ; de 20 stations destinées à l’irrigation agricole ; de 8 stations pastorales de pompage ; de réserves d’eau ; de 78 services de santé dans les endroits publics (écoles, centres de santé) en plus de l’appui à l’approche en matière d’assainissement global gérée par les collectivités locales dans 140 villages.

Le directeur de l’hydraulique, M. Mohamed Ould Jiddou a, dans un mot pour l’occasion, précisé que le département de l’hydraulique a œuvré à approvisionner tous les quartiers et banlieues des villes en milieu urbain en eau potable en vue d’atteindre un taux de couverture de 100% à l’horizon 2030 tout en accordant la priorité à la préservation et à la sécurisation des ressources hydrauliques ainsi qu'à la limitation des pertes.

Il a ajouté que dans ce cadre, le département s’attellera à rendre disponible l’eau en milieu rural notamment dans les villages de plus de 150 habitants au cours des 10 prochaines années en application des directives du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz traduites dans la politique du gouvernement du premier ministre, M. Yahya Ould Hademine.

C’est ce qui s’est manifesté notamment dans la réalisation de grands projets structurants visant à trouver des solutions durables garantissant la pérennité de l’approvisionnement en eau potable à travers la mise en place de réseaux gigantesques de distribution comme le projet Aftout Sahli qui s’inscrit dans la perspective de la stratégie d’exploitation des ressources en eau de surface renouvelables pour préserver les eaux souterraines pour les générations à venir en plus d’un certain nombre de projets en cours d’exécution dans les milieux urbain et rural.

A son tour, le maire de la commune de Bouhdida, M. Mohamed Ould Ahmed Salem a apprécié, au nom des populations, cet acquis soulignant qu’il met fin aux problèmes dont souffraient les habitants suite au manque d’eau le long des dernières années.

Il a ajouté qu’un réseau d’une telle importance montre l’intérêt que voue le Chef de l’Etat aux préoccupations des citoyens en la matière.

La cérémonie s’est déroulée en présence du wali, M. Abderrahmane Ould Mahfoudh Ould Khattri, en plus de responsables du département de l’hydraulique et de l’assainissement ainsi que des autorités administratives et sécuritaires de la wilaya.
Dernière modification : 06/03/2018 22:49:18