Nouakchott,  28/02/2018  -  Le Président Recep Tayyip Erdogan qui visite actuellement la Mauritanie est le plus célèbre chef d'Etat turc de ces dernières décennies.

Erdogan a pris le pouvoir en 2002 après la victoire écrasante de son parti AK, un parti d'obédience islamiste, aux élections législatives de cette année-là. Erdogan était l'un des fondateurs de ce parti.

Après onze ans passés en tant que premier ministre, il devient le premier président élu au suffrage universel direct en Turquie en août 2014. Le poste de président est constitutionnellement un poste symbolique en Turquie.

A l’ère du parti, le parti de la justice et du développement, la Turquie a connu une période de croissance économique sans précédent. Les partisans d'Erdogan saluent en lui le guide qui a inspiré cette croissance.

En janvier 2017, le parlement turc a adopté, suite au coup d’Etat qui a ébranlé le régime en place à Ankara, une nouvelle constitution qui transforme le pays en un système présidentiel et qui renforce par conséquent les pouvoirs du Président Erdogan mais qui ne déroge pas toutefois pour l’essentiel aux pouvoirs des régimes dits présidentiels (France, Etats Unis etc).

Recep Tayyip Erdoğan est né en 1954 d’un père officier des garde- côtes dans une ville située sur la côte de la mer Noire. A 13 ans, son père décida de s’installer à Istanbul pour favoriser une vie meilleure pour sa famille de cinq enfants.

Erdogan a commencé ses études dans une école islamique avant d'obtenir un diplôme de l'Université de Marmara et fut par ailleurs, un footballeur professionnel.

Entre 1970 et 1980, il militait dans les cercles islamiques et était membre du parti ‘’Rafah’’ (bien-être) dirigé par Necmettin Erbakan. De 1994 à 1998, il a été maire d'Istanbul avant d'être renversé par l'armée.

En 1998, le parti du bien-être a été interdit et Erdogan a été emprisonné pendant quatre mois pour son militantisme pro musulman avant de fonder, avec son allié politique Abdullah Gul, le parti AKP.

En 2002, le parti AK a remporté une large majorité au parlement turc, et Erdogan a été nommé premier ministre de la Turquie.

En août 2014, Erdogan est devenu Président de la République, à l’issue des premières élections présidentielles au suffrage universel direct organisées en Turquie.
Dernière modification : 28/02/2018 18:56:20

HORIZONS

Dernier numéro : 7276

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1